Partager

Maître de conférences des universités françaises, elle remplace à ce poste Adel Ben Amor.

Aïssatou Sy-Wonyu a pris ses fonctions de directrice de la région Afrique centrale et Grands Lacs de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) le 1er septembre 2020. Maître de conférences des universités françaises, elle est titulaire d’un Doctorat en Lettres de l’Université Paris III–Sorbonne Nouvelle. Son parcours professionnel est ponctué d’expériences diverses. Après avoir œuvré 30 ans dans le domaine de l’Enseignement supérieur en France et au Cameroun, Sy-Wonyu a orienté sa carrière vers la coopération internationale et la consultation. Elle a notamment apprend-on occupé les postes de Responsable-pays de Campus France, de Directrice déléguée de l’Antenne de Douala de l’Institut français au Cameroun et de Directrice générale de ASW-Consulting, un cabinet d’expertise-conseil en stratégie et formation.

« Aïssatou Sy-Wonyu entend travailler dans la continuité de l’action de son prédécesseur, Adel Ben Amor, en étroite collaboration avec tous les membres et les partenaires de la région Afrique centrale et Grands lacs de l’AUF, pour la mise en œuvre de la stratégie de l’Agence » souligne l’AUF. La structure souligne qu’elle  s’attachera à renforcer, consolider et développer les échanges entre la Direction Afrique centrale et Grands Lacs de l’AUF et les établissements universitaires qui lui sont rattachés, ainsi que les divers partenaires institutionnels de la région.

Sy-Wonyu remplace  Adel Ben Amor, professeur hospitalo-universitaire, ancien Président de l’Université de Monastir (Tunisie), ancien chef de cabinet du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et des technologies de l’information et de la communication. Adel Ben Amor a occupé les fonctions de Directeur régional de l’AUF pour l’Afrique centrale pendant 2 ans, du 1er septembre 2018 au 31 Août 2020. L’AUF est le premier réseau universitaire au monde avec 1006 établissements membres dans 119 pays, et 59 implantations réparties sur les cinq continents.

Hervé Fopa Fogang

Partager