24 C
Yaoundé
28 février 2021
Les décideurs

Anthony SAME: “Il est essentiel pour l’écosystème et l’économie numérique camerounaise de pouvoir créer de la valeur localement”

Anthony SAME est Directeur Général de ST Digital, entreprise de services numériques basée au Cameroun, avec des représentations au Congo, au Togo, au Bénin, au Gabon, en Côte d’Ivoire. Dans cette interview il dresse un bilan de l’activité des entrepres qu’il dirige et s’exprime sur le lancement de son offre Cloud & Datacenter Services, en Afrique centrale.

 

En trois ans, ST Digital n’a cessé de gagner des parts de marchés en Afrique de l’Ouest et du Centre, dans un environnement hautement concurrentiel et en pleine mutation. Quelles sont les recettes de cette croissance fulgurante ?

La vision de ST DIGITAL est d’accompagner les entreprises et les administrations publiques dans leur transformation digitale. Le marché est en pleine croissance et nous nous efforçons d’avoir une qualité de services aux standards internationaux pour fidéliser ceux qui nous ont fais confiance.  Afin de continuer sur cette lancée notre objectif stratégique 2021 est de mettre la satisfaction du client au centre de notre modèle opérationnel et d’adopter une démarche qualité dites « LEAN MANAGEMENT ». Donner une place centrale à la qualité et à l’écoute des besoins du client est pour nous essentiel. Cela nous a permis de rassurer nos partenaires et nos clients qui en retour nous ont accordé leur confiance.

Présent au Cameroun, au Congo, au Togo, au Bénin, au Gabon, en Côte d’Ivoire, le groupe ST Digital a désormais choisi de parier sur le Cloud. Pourquoi ce choix stratégique ?

Dans le processus de transformation digitale il est essentiel de pouvoir se doter d’une infrastructure informatique agile, sécurisée et peu onéreuse. Le cloud offre cette possibilité et nous avons pu accompagner de nombreux clients dans ce chemin vers le cloud principalement avec notre partenaire Microsoft.  Ces mêmes clients nous ont également fait part de leur souhait de pouvoir conserver certaines de leurs données et applications localement et non dans les datacenter de nos partenaires internationaux. Nous avons vu dans cette opportunité commerciale un choix stratégique de développement qui nous permettrait aussi de réinventer notre modèle de service et de s’ancrer au cœur du mouvement global de transformation digitale des organisations privées et publiques.

Le fait d’avoir noué un partenariat avec le géant américain Microsoft (en tant que Cloud Solution Provider (CSP) Ndlr), n’expose-t-il pas les données des usagers camerounais ?

En tant que Gold Partner Microsoft nous sommes fiers et heureux de revendre le Cloud de Microsoft mais il est important de noter que avec notre Datacenter nous offrons en complément un cloud 100% Africain – opéré et maintenu par nos équipes locales. Pour en revenir au Cloud de Microsoft il faut savoir que le cadre réglementaire RGPD ( Règlementation sur la Gestion des Données Personnelles  ) dans lesquels évolue Microsoft est beaucoup plus contraignant que le cadre réglementaire actuellement en cours dans notre pays. La gestion et l’accès aux données est extrêmement contrôlé tant d’un point de vue technique que contractuel. Des acteurs comme ceux du GAFAM ne pourrait pas se permettre de transiger avec cela au risque de connaitre une perte très importantes de leurs clientèle. Le récent exemple de whatsapp qui a perdu de nombreux clients suite à des changements dans ses conditions et politique de confidentialité est  révélateur du risque à ne pas rassurer ses clients sur la gestion de leurs données.

Quelle est l’ambition de ST Digital pour cette nouvelle offre de service (offre Cloud & Datacenter Services Ndlr) ?

Nous souhaitant offrir à nos clients un cloud 100% africain. Nous voulons permettre à des entreprises et des administrations publiques Camerounaises d’héberger leurs données et leurs applications au Cameroun.  Il est essentiel pour l’écosystème et l’économie numérique camerounaise de pouvoir créer de la valeur localement. Ce sont des emplois Camerounais, des sous-traitants Camerounais et de l’innovation Camerounaise que nous soutenons en consommant une offre de service numérique locale telle que celle du Cloud ST Digital.

ST Digital prépare aujourd’hui une levée de fonds. Dans quel but ?

Nous restons une entreprise de taille modeste et afin de pouvoir continuer à croitre nous avons besoin de nous renforcer tant d’un point de vue capitalistique que de celui de la gouvernance. Cette levée de fond nous permettra de mieux nous structurer et de mettre une place une stature plus en ligne avec nos ambitions et plans stratégiques.

Propos recueillis par Cyrille Djami

Articles similaires

Achille Bassilekin III : « Nous avons déjà les bâtiments essentiels à la mise en formation »

Hervé Fopa

Cameroun-Opinion/ Téguia Bogni, chercheur au Minresi fait des propositions pour lutter contre le Covid-2019

Hervé Fopa

Aviation Civile : Mohamed Moussa reconduit à la tête de l’Asecna

Hervé Fopa
error: Content is protected !!