Accueil Infrastructures ASPAC : l’entreprise belge et les défis de l’eau potable

ASPAC : l’entreprise belge et les défis de l’eau potable

712
0
Partager

Depuis 2009, elle a entamé à Mbalmayo, région du Centre le projet de construction de 55 centres de réhabilitation et d’extension du système d’approvisionnement de ce précieux liquide.

Dix ans déjà qu’Aspac, une entreprise belge s’active dans la réhabilitation, l’extension et le renforcement du système d’approvisionnement en eau potable dans la localité de Mbalmayo,  département du Nyong et So’o, région du Centre. De façon concrète, en 2009, elle s’est engagée dans la construction de 55 centres ainsi répartis : 32 centres de réhabilitation et extension de système d’approvisionnement en eau potable, 11 autres points de densification des réseaux d’eau potable et de 12 centres de renforcement et d’extension de système d’approvisionnement en eau potable.

Doté d’un financement de  plus de 26 milliards FCFA,  le projet à terme va produire 10 000m3 d’eau par jour à Mbalmayo. Et les premiers débits sont prévus en 2020 d’après les responsables d’Aspac. Pour la viabilisation de ce vaste chantier, la partie belge a créé un comité un comité  interministériel d’avis du Gouvernement belge appelé Finexpo. Il est géré par la Direction de l’aide financière à l’exportation au sein du Service Public Fédéral affaires étrangères, commerce extérieur et coopération au développement et par l’administration des questions financières internationales et européennes du Service Public Fédéral Finances.), sous forme de bonification d’intérêt avec don complémentaire.

Avec la bonification d’intérêts, FINEXPO supporte l’ensemble du taux d’intérêt lié au crédit (montant contractuel plus prime de l’assureur crédit Ducroire) accordé au client, qui en réalité, remboursera uniquement le capital. Ce projet de réhabilitation de 55 centres a pour maitre d’ouvrage la Cameroon water utilities (Camwater). La semaine dernière, Stéphane Doppagne, Ambassadeur du Royaume de Belgique au Cameroun, et Gervais Belenga, directeur général de la Camwater ont effectué  une visite de travail sur le château en construction à Mbalmayo. Il s’agissait de faire le point sur l’état d’avancement des travaux de réhabilitation, de renforcement du système d’approvisionnement en eau potable de la localité.

Sur le terrain, Aspac déploie plus de 70 collaborateurs, spécialisés dans les différents métiers de l’eau. En l’occurrence,  Géophysique-hydrogéologie, électromécanique, topographie Pompage, génie civil, traitement, géotechnique, modélisation, simulation et conception de réseaux de distribution, système d’informations géographiques (SIG), acquisition, transfert et contrôle de données SCADA, télégestion). Ces systèmes intelligents de contrôle et de gestion intégrés permettent de suivre et de piloter l’exploitation des systèmes AEP afin d’assurer une maintenance préventive dans le but de garantir la pérennité de leur fonctionnement.

Christelle Belibi