Accueil Business Banque : Afreximbank met sur pied une plateforme panafricaine de paiement

Banque : Afreximbank met sur pied une plateforme panafricaine de paiement

75
0
Partager

La banque africaine d’import-export a annoncé le lancement de Pan-African payment and Settlement (Papss) le 07 juillet 2019 à Niamey.

Accélérer le commerce intra-africain. Tel est l’objectif de ce système panafricain de paiement et de règlement. Pour la première fois dans l’histoire du continent, les entreprises commerçantes d’Afrique ont désormais une plateforme dédiée au règlement de leurs échanges intra-régionaux: Papss. Mis en œuvre par Afreximbank, l’instrument a été officiellement lancé par le président de la Banque, Bénédict Oramah et le président en exercice de l’Union africaine (UA) le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi à Niamey, en marge du sommet de l’UA. D’après le président d’Afreximbank Bénédict Oramah, Papss est destiné à interconnecter tous les acteurs du système financier africain, notamment les banques centrales, les prestataires de services financiers, les entreprises et les utilisateurs finaux.

Cet outil numérique entend également interconnecter les transactions transfrontalières, avec l’avantage que les paiements pourront être effectués monnaie locale. Par ailleurs, le Papss a pour rôle de relier le traitement, la compensation et le règlement des paiements commerciaux intra-africains. Cette trouvaille permettra également aux PME un accès plus important aux grandes entreprises actives dans le commerce africain, ce qui leur offrira également l’opportunité de grandir plus rapidement.

Selon le rapport 2019 sur le commerce africain publié par Afreximbank, le commerce intra-africain, avec un taux de croissance de plus de 17% est celui qui tire la croissance globale du commerce régional, quand le commerce extra-africain n’a quant à lui progressé que d’environ 5%. Et d’après la banque, les échanges commerciaux à l’intérieur du Continent ont le potentiel d’exploser davantage grâce notamment au développement du digital.

«Nous avons vu que cette digitalisation a des conséquences bénéfiques non seulement en termes de paiements, non seulement en termes de commerce, mais pourrait également jouer un rôle extrêmement important et de catalyseur dans le processus d’industrialisation de l’Afrique», explique le Dr Hippolyte Fofack, économiste en chef et directeur de la recherche et de la Coopération internationale.

Esther Fossi