Accueil Finances Business : Les chefs d’entreprise appelés à investir dans le commerce extérieur

Business : Les chefs d’entreprise appelés à investir dans le commerce extérieur

20
0
Partager

C’est ce qu’a recommandé le ministre du Commerce Luc Magloire Atangana lors de la troisième  rencontre du Club Afrique développement Cameroun.

Le Club Afrique développement du groupe Attijariwafa bank a organisé, les 30 et 31 octobre 2019 avec la société camerounaise des Banques (SCB), une mission multisectorielle dans la capitale économique du Cameroun Douala autour du thème « Trade: levier de croissance des entreprises ». Le thème choisi  pour cette 3e édition justifie « les efforts consentis par  l’Etat du Cameroun depuis plusieurs années pour développer le commerce extérieur en raison d’une nouvelle réglementation qui apporte des innovations substantiels dans les activités du Trade en zone de la communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), souligné Mohammed Mejbar, directeur général de SCB Cameroun.

Parrainé par  le ministre camerounais du Commerce  Luc  Magloire Mbarga Atangana,  les chefs d’entreprises ont été édifiées par les enseignements concernant le domaine du commerce extérieur sur la problématique « commerce extérieur et investissement : opportunités dans les entreprises ». Pour le ministre du Commerce, la tenue de ce forum  arrive dans un contexte de mise en place de la zone de libre-échange dans le continent africain, qui est une opportunité à saisir ».

Intervenant à cette occasion, la directrice du Club Afrique Développement, Mouna Kadiri a passé en revue le chemin parcouru par la dynamique « Afrique Développement », rappelant qu’en moins de dix ans, plus de 10.000 entreprises de plus de 40 pays du continent et des pays partenaires se sont rencontrées, et ont généré plus de 22.000 rendez-vous d’affaires dans le cadre du Forum International Afrique Développement lancé en 2010, outre l’organisation de 17 missions multisectorielles dans 15 pays du continent depuis 2016.

« Nous pouvons témoigner de manière incontestable de l’appétit de l’entreprise africaine pour le développement intracontinental et ce, à la veille de l’historique entrée en vigueur de la ZLECA (Zone de libre-échange continentale africaine) pour peu de lui apporter un cadre fiabilisé, un accompagnement durable et approprié », a-t-elle déclaré. Cette mission de deux jours s’est déroulée en présence de plus de 300 participants dont des délégations représentant des entreprises en provenance de Côte d’Ivoire, de Tunisie, d’Egypte et du Maroc. Au cours de cet événement, plus d’une centaine de rendez-vous d’affaires ont été enregistrés notamment dans les secteurs des IMME, du BTP, de l’emballage, de la chimie, de la parachimie, des TIC et du négoce.

Le Club Afrique Développement, créé par le groupe Attijariwafa bank en 2016, se donne comme ambition de fédérer la communauté des affaires, les dirigeants, les représentants publics afin de dynamiser de manière pragmatique les investissements à l’échelle du continent.

Josiane J. Ondomboe

 

Partager