Partager

C’est ce qu’a déclaré vendredi 13 décembre 2019, le Pr. Benedict Oramah, président de la Banque africaine d’Import-Export.

Le Pr. Benedict Oramah, président d’Afreximbank et Lejeune Mbella Mbella, ministre des Relations extérieurs ont signé vendredi dernier l’accord établissant le siège d’Afreximbank pour l’Afrique centrale à Yaoundé. Joseph Dion Nguté le Premier ministre qui a assisté à l’évènement a félicité Afreximbank d’avoir choisi le Cameroun pour créer une surcusale.
« C’est un grand honneur et une preuve éloquente du rôle économique et stratégique de notre pays dans la sous-région Afrique centrale. Le Cameroun ne ménagera aucun effort pour respecter les obligations contractées envers Afreximbank » souligne Joseph Dion Nguté. Le Chef du gouvernement a exhorté le monde des affaires à saisir cette opportunité en présentant à la banque des transactions appropriées pour un soutien financier.
Afreximbank Africa
Pour sa part, le Pr. Bénédict Oramah a déclaré que la création de la succursale a ouvert la voie à l’approfondissement des opérations d’Afreximbank dans les neuf pays d’Afrique centrale qui avaient un PIB combiné de 250 milliards de dollars et une taille commerciale d’environ 120 milliards de dollars. Aussi, il a précisé qu’un impact immédiat de la création d’une succursale de la banque africaine d’Import-Export à Yaoundé serait la construction du centre commercial Afreximbank Africa pour l’Afrique centrale.
Ce centre informe le Pr. Oramah sera un bâtiment emblématique qui abritera les opérations régionales de la Banque mais également un hôtel de classe mondiale, un centre d’information commerciale, une grande salle de conférence et une salle d’exposition commerciale, entre autres. La succursale d’Afreximbank « va approfondir le secteur des services financiers en améliorant l’accès à un financement abordable et compétitif pour les banques locales, permettre aux exportateurs nationaux de bénéficier de services de conseil à l’exportation, d’informations commerciales et d’investissement sur les opportunités dans d’autres parties de l’Afrique ». Cliquez sur le lien pour lire l’intégralité de cet articlehttps://www.ekiosque.cm/journal-186633-Le-Quotidien-de-l’Economie-16-12-2019

Partager