Accueil Economie Cameroun/Infrastructures : 60 milliards FCFA pour la restructuration de zone « Downbeach...

Cameroun/Infrastructures : 60 milliards FCFA pour la restructuration de zone « Downbeach »

1177
0
Partager
présentation de la maquette du projet

Objectif de cet investissement : faire en sorte que ce site situé dans l’arrondissement de Limbé I se transforme en un centre d’affaires ultra moderne dans un délai de cinq ans  et qu’il améliore les conditions de vie des populations.

Le gouvernement camerounais va investir dans les prochains mois 60 milliards FCFA pour transformer Limbé en un véritable centre commercial, a annoncé Paul Tasong, ministre délégué auprès du ministre de l’Economie de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat), le 11 décembre 2018, dans le Sud-Ouest du pays à l’occasion d’un atelier de présentation et de validation du cadre institutionnel du projet « Limbe Left Bank Maritime Development Project ». Le ministre délégué auprès du Minepat a relevé qu’il s’agit d’un projet de restructuration de la zone de « Downbeach », situé dans l’arrondissement de Limbé l.

D’un coût global de 60 milliards FCFA, c’est un ambitieux projet qui s’étend sur une superficie de 36 hectares. Il  va accueillir des un palais des congrès d’une capacité de 4000 places, un musée, un complexe hôtelier de 200 chambres et 20 suites, un restaurant sur pilotis d’une capacité de 400 places, un centre nautique et de loisirs, entre autres. Il sera réalisé sur une période de 5 ans.

Le Limbe Left Bank Maritime Development Project est la première et l’unique initiative du genre réalisée dans une zone portuaire au Cameroun. « Ce projet a pour objectif de transformer Limbé. Cette ville a un potentiel énorme. L’histoire du Cameroun s’est construite en parte dans cette ville. L’économie du Cameroun dépend en partie du potentiel de cette ville. Nous voulons nous assurer que la culture de Limbé puisse s’exprimer davantage, et que Limbé puisse contribuer de manière optimale à l’économie du Cameroun. Nous allons transformer de manière structurelle la ville de Limbé », a confié Paul Tasong. L’on ne sait pas encore le moment où débuteront les travaux encore moins le mode de financement. Initiée en 2012, le suivi de ce projet est réalisé par le Minepat, avec l’aide d’autres ministères, d’organismes publics, de la mairie de Limbé et de l’appui du consultant Firm-AUGEA. Ledit suivi a déjà permis de réaliser des études techniques et environnementales, un montage technique et fonctionnel, la sécurisation du site du projet.

Par ailleurs, Paul Tasong a profité de cette circonstance pour parler de décentralisation de certaines compétences du gouvernement aux collectivités territoriales. Il a fait savoir qu’en 2019, l’Etat prévoit un ensemble de réformes qui seront mises en place. Notamment une plus grande décentralisation des compétences et une plus grande autonomie financière des municipalités et une meilleure prise en compte des aspirations des populations de base.

À cet effet, il a venté que le projet de loi de finances pour 2019, récemment voté par le Parlement, est une preuve suffisante de la « bonne volonté du gouvernement  pour faire de grands progrès dans l’accélération du processus de décentralisation ».

Landry Kamdem