Accueil L’évènement Casablanca : Afreximbank promeut un commerce intra-africain performant

Casablanca : Afreximbank promeut un commerce intra-africain performant

467
0
Partager

La Banque Africaine d’Import-Export est le principal établissement financier multilatéral panafricain dédié au financement et à la promotion du commerce dans le continent. 

Pierre Okala et Angela Ndouga sont deux jeunes entrepreneurs camerounais, promoteur de Lusis$co, spécialisé entre autre de l’affacturage, plus simplement l’achat des factures pour garantir aux entreprises une trésorerie. Ces deux associés et près de 200 participants et experts venus d’Afrique et ailleurs, notamment des cadres dirigeants de banques, de cabinets juridiques et d’autres établissements financiers, des représentants de gouvernement, des membres d’organismes de réglementation financière, et des grandes entreprises impliquées dans la promotion et le financement du commerce africain et de projets associés, ont participé au séminaire sur le financement structuré du commerce du 7 au 9 novembre à Casablanca au Maroc. Amr Kamel, Vice-Président exécutif, Développement commercial et Banque de grande entreprise, à la Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) et Faouzia Zaaboul, Directeur du Trésor et des Finances extérieures au ministère marocain de l’Économie et des Finances, ont présidé la cérémonie d’ouverture.

À cette occasion, M. Kamel a affirmé que les financements du commerce structurés contribuaient à stimuler le commerce intra-africain et à accroître les exportations du continent. Il a également précisé qu’il regrettait que l’Afrique connaisse toujours un déficit d’expertise dans les financements structurés alors que ces derniers sont considérés comme un outil de financement du commerce très efficace. Insistant sur le fait qu’Afreximbank reste toujours déterminé à transmettre aux financiers africains les connaissances nécessaires pour structurer des transactions de financement du commerce et de projets bancables liés au commerce.« Ce 18e séminaire sur le financement du commerce structuré permet aux clients et partenaires d’Afreximbank de mieux comprendre le financement du commerce et de projets liés au commerce en Afrique ; il est d’autant plus important que le déficit de financement du commerce augmente et que l’Afrique souhaite accroître la part du continent dans le commerce mondial », a-t-il souligné.

L’Afrique avait beaucoup à apprendre de la transformation économique du Maroc, indiquant que « la modernisation et le développement des infrastructures ont contribué à faire du Maroc un carrefour du commerce entre l’Afrique et l’Occident » a ajouté Amr Kamal. Faouzia Zaaboul, pour sa part a salué l’initiative d’Afreximbank d’organiser au Maroc ce séminaire qui représente une plateforme d’apprentissage et d’échange sur le thème important du financement du commerce en Afrique. Elle a mis l’accent sur le rôle important que pouvait jouer le commerce intra-africain dans la transformation structurelle de l’Afrique, notamment en tant que vecteur de l’intégration régionale. Plus de 1750 professionnels du financement du commerce africains ont déjà participé aux séminaires et ateliers organisés par Afreximbank depuis leur lancement.

T. E

Partager