Business

Accueil Business

La FAO reçoit 7 milliards FCFA de l’Union européenne pour lutter contre les criquets pèlerins

0

L’Union européenne (UE) vient d’octroyer 7 milliards FCFA au Fonds des Nations unies pour l’alimentation (FAO). L’argent va servir à lutter contre l’invasion des criquets pèlerins de l’Afrique de l’Est au Golfe persique.

Face à ce phénomène, la FAO a récemment lancé un appel de fonds en vue de récolter 138 millions de dollars (environ 81,4 milliards FCFA) à répartir entre huit pays d’Afrique de l’Est touché par cette invasion. Pour l’heure, la FAO a déjà engrangé 52 millions de dollars, soit plus de 30,6 milliards FCFA.

Développement : La finance islamique : un levier à exploiter

0

Secteur méconnu de la finance mondiale il y’a encore quelques années, elle connaît aujourd’hui une forte progression sur le continent africain. Cliquez sur le lien pour lire l’intégralité de cet articlehttps://www.ekiosque.cm/journal-215107-Le-Quotidien-de-l’Economie-04-03-2020

Ulrich Takam : « Au-delà de créer une chaine Youtube, il faut proposer un contenu de qualité pour drainer une certaine audience »

0
Ulrich Takam

L’artiste humoriste donne son avis, sur la ruée des comiques sur les plateformes numériques.

Qu’est ce qui peut expliquer cette ruée des humoristes Camerounais sur Youtube?
Internet est devenu un véritable vivier, une véritable plateforme d’exposition. Youtube a la possibilité aujourd’hui de donner plus de visibilité qu’un long métrage et autres. Donc c’est pas mal d’acteurs en quête de visibilité, d’une certaine notoriété, d’une certaine régularité sur leurs travaux qui se retrouvent en train de chercher de nouvelles plateformes d’exposition de leurs œuvres. Parce que la salle de spectacle n’étant pas le lieu le plus fréquenté. Ainsi, les acteurs utilisent les plateformes numériques de façon générale, notamment les réseaux sociaux comme lieu d’exposition de leurs travaux pour permettre à la cible de connaitre leurs œuvres et pourquoi pas les drainer en salle. En tout cas c’est mon cas. Youtube me permet de drainer mes fans en salle.
Est-ce que ce procédé qui semble si facile ne va pas favoriser le recrutement de tout le monde (même les pas bons acteurs) dans votre secteur?
L’avantage et l’inconvénient en même de Youtube, c’est que, c’est un canal de diffusion auquel tout le monde a accès. Je veux dire, c’est facile de créer une chaine Youtube et de proposer un contenu. Et on n’a pas forcément besoin d’un CV ou d’un certain nombre de compétences. Ce qui fait que, c’est un domaine dans lequel tout le monde peut se lancer. Alors, oui effectivement, il y a des bons et des moins bons. Le fait que ce soit accessible à tout le monde fait en sorte que, on ait tout type de contenus. Mais l’internaute n’est pas idiot, car ceux qui s’n sortent ne sont pas des médiocres. Donc on a obligatoirement besoin de proposer un bon contenu pour avoir de l’audience. Au-delà de créer une chaine Youtube il faut proposer un contenu de qualité pour draine une certaine audience.
Comment les comiques se font-ils de l’argent sur Youtube?
Je ne pense pas qu’il y a des acteurs qui viennent sur Youtube pour se faire de l’argent. Dans notre contexte, les comiques viennent sur Youtube pour présenter leurs travaux et leurs capacités. Et à partir de là, ils peuvent être sollicités pour des spectacles et c’est à ce moment qu’on se fait de l’argent. Maintenant, il y a un système de monétisation sur internet, qui fait que, lorsqu’on a un contenu viable, intéressant, on peut enclencher le processus de monétisation. Il faut pour cela remplir deux critères : avoir mille abonnés et avoir 4000 heures de visionnage. A ce moment tu fais une réclamation à Youtube, qui monétise ta chaine. Là, on peut mettre des publicités sur tes vidéos, à la fin du mois tu peux recevoir un paiement. Mais j’insiste, tous ceux qui viendront sur internet pour se faire de l’argent n’en auront pas.
Il faut mettre le contenu de qualité en avant. En outre, je suis de ceux qui pensent que le véritable argent d’internet n’est pas encore là, parce que l’argent d’internet se trouve dans le placement des produits. Très bientôt viendra le moment om, les entreprises, en début d’année quand ils vont faire leur plan de communication, il y aura internet dedans, les influenceurs web et c’est à ce moment qu’on se fera du chiffre.

Quelle est l’expérience des « Délires de Takam » sur Youtube ?

Une affiche de “Les délires de Takam”

En termes d’expériences, nous sommes à un an exactement, parce que le premier épisode a été diffusé le 11 février 2019. Un an sur Internet, on est à la deuxième saison et ça se passe plutôt bien. On a une audience qui va grandissante, au départ, pendant la première saison on faisait relativement 100 milles vues en une semaine, aujourd’hui, on fait 100 milles vues en deux jours, environ 200 milles vues au bouts de deux semaines. Que ce soit les feat de Takam, les Parodies de Takam ou les délires de Takam, l’audience se comporte plutôt bien.
On a plus de 216 milles abonnés sur notre chaine youtube avec pratiquement 20 millions de vues cumulés. C’est intéressant, nous bossons pour améliorer ces chiffres et davantage satisfaire l’audience. Comme distinction, « les Délires de Takam » ont été récompensés comme meilleure web-série au BDMA : bonteh digital media awards.
Propos recueillis par Esther Fossi

 

Jacob Sindze, le directeur général de Area Assurances élu membre du bureau exécutif de la Fanaf

0
Jacob Sindze, le directeur général de Area Assurances

Jacob Sindze a été élu aujourd’hui membre du bureau exécutif de la Fanaf à Libreville au Gabon au cours de la 44ème Assemblée générale de cette organisation. En retirant sa candidature, Gérard Moulong a demandé a ses soutiens de voter pour Jacob Sindze. « Je demande également à tous mes soutiens et à César de voter pour le candidat camerounais, Jacob Sindze. Non pas parce qu’il est Camerounais, mais parce que je voudrais que le marché camerounais de l’assurance participe activement à l’animation de notre fédération », a déclaré Théophile Gérard Moulong.

Jacob Sindze est directeur général d’Area Assurances (Cameroun), membre de l’association des sociétés d’assurances du Cameroun (ASAC). Il revendique 15 années de pratique professionnelle dans l’assurance vie et non vie dans les groupes Beneficial, Saham et Area. « J’ai toujours été actif au sein de nos associations en Afrique centrale » souligne Jacob Sindze.
Hervé Fopa Fogang

Diplomatie : La Côte d’Ivoire ouvre son Consulat général à Laayoune au Sahara marocain

0

La Côte d’Ivoire a procédé le 19 février 2020 à l’ouverture de son Consulat général à Laayoune au Sahara marocain. Cette « ouverture n’est pas anodine. Elle vient consacrer les relations d’excellence qui lient le Maroc à ce pays frère ouest-africain ainsi que la volonté des deux pays de donner une orientation panafricaine à leurs partenariats ».
Le choix de la Côte d’Ivoire d’ouvrir à Laayoune n’est pas fortuit puisque c’était « le premier pays africain à disposer d’un Consulat honoraire dans la principale ville du Sahara marocain qui compte à elle seule aujourd’hui 5 Consulats généraux »
Avec l’ouverture du Consulat général ivoirien aujourd’hui, la politique d’ouverture par des pays africains de Consulats généraux dans les principales villes du Sahara marocain est désormais une réalité irréversible consacrant l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc.

Afrique : Microsoft4Afrika a accompagné 1,7 million de PME en 7ans

0

Dans le cadre de son initiative 4Afrika, Microsoft a mis en avant au Sénégal au cours d’une rencontre les résultats enregistrés en 7 ans après la mise en place de Microsoft4Afrika au sein du continent à travers divers programmes dont les Centres Régionaux de Leadership de l’Initiative des Jeunes Leaders africains (YALI RLC).
L’initiative 4Afrika a touché 1,7 million de petites et moyennes entreprises, a soutenu plus de 300 start-ups, 12 partenariats d’accélération, a formé 108 000 Africains à la Microsoft Cloud Society. Elle a par ailleurs placé 926 stagiaires chez 176 partenaires avec un taux de placement de 85 %, et a produit 2 073 diplômés de 19 Laboratoires de Compétences, avec un taux d’emploi de 85 %.

Des résultats dont s’en félicite Yacine Barro Bourgault, responsable du segment PME-PMI chez Microsoft Moyen-Orient et Afrique. « Les efforts de Microsoft4Afrika se concentrent sur notre population de jeunes afin de s’assurer que la technologie puisse leur en bénéficier ».

Présidence de la Fanaf : Théophile Moulong retire sa candidature

0

A la surprise générale ce jeudi 20 février 2020, le Camerounais Théophile Gérard Moulong, actuel président de Saham assurances a retiré sa candidature alors qu’il était en course pour la présidence de la Fédération des sociétés d’assurances de droit national africaines (Fanaf).
Il laisse ainsi César Ekomie-Afene, candidat Gabonais succéder au sénégalais Adama Ndiaye, président sortant de la FANAF. Theophile Moulong a fait son annonce au cours de la 44ème Assemblée Générale de la FANAF qui s’achève aujourd’hui au Gabon.

Justice : E-DOLEY gagne en appel à Paris contre BGFI Bank

0

E-DOLEY Finance a interjeté et gagné en appel de ce jugement. Par Arrêt en date du 18 février 2020, la Section internationale de la Cour d’Appel de Paris a retenue la compétence des juridictions parisiennes sur le volet de la contrefaçon, et a renvoyé l’examen de l’action en contrefaçon diligentée par E-DOLEY Finance devant le Tribunal Judiciaire de Paris.

Dans un jugement du 15 octobre 2019, le Tribunal de Commerce de Paris s’était déclaré incompétent pour statuer sur le contentieux introduit par E-DOLEY Finance contre la BGFIBank. L’enjeu de cette affaire porte sur des dizaines de millions d’Euros.

Stratégie : Les PME s’initient au financement participatif à Douala

0

Le ministère des Finances préside ce 20 février 2020 dans la capitale économique du Cameroun, un atelier national sur le thème « Crowdfunding: financement participatif au service des petites et moyennes entreprises (PME) ». 500 participants, notamment des représentants de PME, sont attendus à cette rencontre.
Selon les organisateurs, il s’agira d’informer les participants sur les modes de fonctionnement de ce type de financement ; de présenter les opportunités et avantages offerts par le crowdfunding pour le financement des porteurs de projets ; présenter au public les expériences des startups et porteurs de projets locaux ayant eu l’opportunité d’être financés grâce au crowdfunding et des promoteurs locaux de plateformes ; de recenser les stratégies commerciales et marketing à promouvoir dans le cadre du financement participatif ; et enfin, recenser les principaux écueils et facteurs clés de succès de l’implémentation d’une politique nationale de développement de crowdfunding.

Afrique : Les Emirats arabes unis octroient 500 millions de dollars à l’économie numérique

0

Cette somme vise à soutenir des projets de digitalisation de l’économie africaine. L’annonce a été faite par Reem al Hashemy ministre d’Etat des Emirats arabes unis (EAU) pour la Coopération internationale. Cette nouvelle annonce s’inscrit dans un contexte de soutien de plus en plus important des EAU aux initiatives africaines. D’après la ministre Hashemy, le pays est devenu en 2016, le deuxième plus grand investisseur en Afrique grâce à une grande variété de projets soutenus sur le continent.
« Plus qu’un simple donateur ou un fournisseur de prêts concessionnels, les EAU comprennent que la vraie valeur réside dans le développement à long terme du capital humain. Nous nous engageons à contribuer à la mise en place de l’appareil dans lequel les jeunes pousses peuvent prospérer, les entrepreneurs peuvent diriger et les jeunes peuvent envisager avec optimisme un avenir dont ils ont la maîtrise », a-t-elle indiqué.

error: Content is protected !!