Accueil Non classé Commerce : Les DG des douanes de la Cemac en guerre contre...

Commerce : Les DG des douanes de la Cemac en guerre contre les trafics illicites

12
0
Partager

Ils sont réunis à Yaoundé du 11 au 13 septembre 2019

Une plateforme de concertation sous régionale est à Yaoundé pour 3 jours d’échanges. Les directeurs généraux de douanes de la zone Cemac, la commission de l’Union Africaine, les experts et bien d’autres corps concernés sont réunis au Hilton Hôtel,pour élaborer des stratégies permettant une meilleure offre de Douane sous régionale.

Il s’agit des échanges susceptibles de « renforcer et consolider la mise en œuvre commune de nos politiques commerciales, de nos stratégies de lutte contre les trafics illicites et de sécurisation de nos frontières », a expliqué Fongod Edwin Nuvaga, directeur général des Douanes camerounaises. L’idée étant d’ « asseoir des convergences communautaires, régionales et internationales ».

Objectifs escomptés

Au sortir de ces assises, les douaniers veulent améliorer les conditions de la fonction tant sur le plan régional que sur le plan international. Il est question entre autres d’identifier les projets prioritaires à soumettre à la conférence des donateurs. Aussi,  préparer l’examen conjoint des politiques commerciales des pays de la Cemac, élaborer une stratégie sous régionale de facilitation des échanges et élaborer la liste des concessions tarifaires de l’union douanière de la Cemac.

En autres, effectuer le suivi de la feuille de route du Sous-Comité des DGD de l’Union Africaine, mettre au point une stratégie de lutte contre les trafics illicites et l’insécurité et évaluer les travaux relatifs à l’interconnexion des systèmes d’information douanière de la Cemac.

Les enjeux de cette rencontre

Plusieurs défis interpellent les Douanes de la Cemac dans ce sens. Parmi lesquels, l’arrimage de leurs instruments de travail aux outils de l’Organisation Mondiale des Douanes, la facilitation des échanges sous l’égide de l’Organisation Mondiale du Commerce, l’interconnexion des systèmes d’information douanière, la nécessaire synergie d’actions dans le cadre de l’agenda de rationalisation des communautés économiques régionales Cemac-Ceeac et la mise en œuvre prochaine de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf).

Ainsi, dans son discours de circonstance, le directeur des Douanes camerounaises n’a pas manqué de mentionner le contexte difficile dans lequel se tient ces tâches. « Les présents travaux se tiennent au moment où la sous-région Cemac fait face à d’importants défis qui interpellent l’ensemble des administrations douanières », a déclaré Fongod Edwin Nuvaga.

Esther Fossi