Accueil Economie Coopération : L’Union européenne accorde un don de 55 milliards FCFA au...

Coopération : L’Union européenne accorde un don de 55 milliards FCFA au Cameroun pour ses projets intégrateurs

257
0
Partager

55 milliards de FCFA. C’est le montant du don que l’Union européenne (UE) vient d’accorder pour le financement de deux infrastructures majeures susceptibles de faciliter la circulation et les échanges en Afrique centrale. Deux conventions ont d’ailleurs été signées à cet effet le 27 avril 2018 à Bruxelles entre l’UE et la Banque africaine de développement en présence du ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire Alamine Ousmane Mey. Mais l’information n’a été rendue publique que depuis quelques jours à travers le site internet de la Délégation d l’UE au Cameroun.

La première convention porte sur un montant de 40 millions d’euros. Il permettra de financer partiellement les travaux de construction du pont de 620 mètres sur le fleuve Logone. Ce pont va relier les villes frontalières de Yagoua au Cameroun et de Bongor au Tchad. Cette liaison selon l’UE  permettra ainsi de redynamiser les échanges commerciaux entre les deux pays, grandement perturbés par les problèmes sécuritaires engendrés par la guerre contre Boko-Haram. La deuxième convention d’un montant de 25 millions d’euros va contribuer à la construction du pont sur la Cross River, long de 402 mètres sur le Corridor Bamenda-Enugu. Il va  relier les localités d’Ekok (Cameroun) et Mfum (Nigéria). « Ce don devrait aussi faciliter la réalisation d’activités connexes au projet, tout en facilitant l’amélioration des conditions de vie socio-économique dans la région », souligne l’UE.

Dans la même veine, l’UE et le Cameroun ont également signés à Bruxelles la convention de financement du Programme d’appui à la gouvernance des infrastructures régionales et nationales en Afrique centrale (Pagirn). Il vise à renforcer les capacités régionales de gestion des infrastructures. L’on apprend auprès de l’UE qu’il est question ici d’améliorer la gouvernance régionale des secteurs tels que le transport routier et aérien, l’énergie et les Technologies de l’information et de la communication. Dans ce cadre et avec un montant total de 20 millions d’euros, les actions spécifiques relatives au transport routier seront mises en œuvre par le Cameroun au profit de toute la région.

« La signature de ces conventions marque un tournant majeur dans la mise en œuvre du plan de développement des infrastructures (Pida) du Nepad et dans celle du Plan de développement consensuel des transports en Afrique Centrale (PDCT-AC). Ces ouvrages permettront la facilitation de la libre circulation des biens et des personnes, le renforcement des échanges socio-culturels, le développement des activités économiques entre le Cameroun et le Tchad d’une part et le Cameroun et le Nigéria d’autre part », a déclaré lors de la signature de convention Hans-Peter Schadek, ambassadeur, chef de la délégation de l’Union européenne au Cameroun.

Hervé Fopa Fogang