Partager

La BEAC a tenu son 1er Comité de Politique Monétaire de l’année 2020. Face à la pandémie de COVID19 et son incidence potentielle sur l’économie de la CEMAC, la Banque Centrale a assoupli sa politique monétaire pour soutenir l’économie.

Les principales mesures qui ont été prises sont :

  1. La BEAC baisse son principal taux directeur (TIAO) de 25 points de base (3,25% désormais)
  2. Baisse de 100 points de base du taux de la facilité marginale de prêt
  3. Augmentation des injections de liquidité de 240 à 500 milliards de FCFA
  4. La BEAC a décidé d’élargir la gamme des effets admis en collatéral des opérations de refinancement pour faciliter l’accès des banques à la liquidité de la Banque Centrale.
  5. Baisse des décotes appliquées aux effets publics et privés admis comme collatéral au refinancement
  6. La BEAC envisage d’assouplir les conditions d’émission des valeurs du Trésor
  7. La BEAC s’engage à assurer l’approvisionnement en signes monétaires (billets et pièces) en quantité et qualité suffisante
  8. La BEAC proposera aux autorités compétentes de rééchelonner d’un an le remboursement du capital des crédits consolidés de la Banque Centrale aux Etats
  9. Elle invite les prestataires de services de paiement à baisser les coûts de transaction des services de paiement digitaux
  10. La BEAC rappelle  qu’elle a mis à la disposition de la BDEAC une ligne de financement de 90 milliards pour financer les projets d’investissement publics et l’invite à en faire usage.

 

Partager