19.7 C
Yaoundé
24 octobre 2020
Aujourd’hui

Crise anglophone : 529 millions FCFA collectés en une semaine pour le plan d’assistance humanitaire d’urgence

Après les élites du Sud-ouest et du Nord-ouest le 21 juin 2018, les régions de l’Adamaoua, du Centre et du Sud ont pris le relais. Les autres régions restent attendues afin de scruter le niveau d’adhésion à cet élan humanitaire.

Plus d’un demi-milliard FCFA. C’est le montant déjà mobilisé sur les 12 milliards FCFA prévus pour le plan d’assistance humanitaire  d’urgence des régions Nord-Ouest et du Sud-Ouest.  A ce  jour, le ministre de l’Administration territoriale Paul  Atanga Nji, par ailleurs président du comité de pilotage du plan d’assistance humanitaire des deux régions sinistrées porte déjà sa caisse d’aide humanitaire.

Au lendemain de l’initiative lancée par le gouvernement le 20 juin 2018, ce sont les élites des régions anglophones qui ont ouvert le bal à Yaoundé, le 21 juin 2018 pour manifester  leur solidarité vis-à-vis de leurs compatriotes de ces zones attristées. En présence du Premier ministre Philemon Yang et  des élites desdits  régions à l’exemple de Ahladji Danpullo, la collecte des fonds a donné une somme de 236,400 millions FCFA. Soit 118 millions FCFA déposés en  d’espèce, près de 15 millions sous forme de chèques équivalents à 103 millions FCFA.

Les élites de la région  de l’Adamaoua ont suivi l’acte de générosité le 23 juin 2018. Les fonds alloués par les élites de cette région culminent à 21,450 millions FCFA. La région du Sud, le 26 juin 2018, sous la houlette de ministre de l’Enseignement supérieure Jacques Fame Ndongo. La cagnotte à Ebolowa caracole à 120,100 millions CFA. Dans la même foulée, la région du Centre, hier 27 juin 2018, en présence de magistrats municipaux, des élites intérieures et extérieures, les opérateurs économiques de cette circonscription ont réuni  près de 152 millions FCFA.

En attendant d’atteindre les 12,716 milliards FCFA attendus pour le financement du plan d’assistance humaine d’urgence dans les régions du Nord-ouest et Sud-ouest 2018-2019, la collecte se poursuivra dans les autres régions en attendant la quote-part de l’Etat tiré du budget mais aussi l’opportunité laissée à la communauté internationale.

On se souvient que les deux régions en crise ont connu 120 écoles détruites, l’assassinat des civiles et des forces de maintien de  l’ordre. De nombreux réfugiés avec au total 75 000 personnes touchées par la crise. Le plan d’assistance humanitaire d’urgence vise aussi à ramener le calme pour la relance du tissu économique de ces deux régions.

Josiane J. Ondomboe, Stg

 

Articles similaires

Coopération : Le président de la Commission de l’Union Africaine à Yaoundé

Hervé Fopa

Perspectives : Les engagements de Paul Biya pour le nouveau septennat

Hervé Fopa

Santé publique: Un nouveau dispositif pour contrer Ebola

admin
Choisir votre dévise
EUR Euro
error: Content is protected !!