Partager

Le promoteur de ce concept dénommé « Ö PORC » a lancé depuis peu, une levée de fonds visant à réunir la somme nécessaire pour mettre sur pied ce projet de restauration.

Un produit local au centre d’une chaine de restauration et qui va incarner une identité : la viande de Porc. D’où l’appellation: « Ô PORC Restaurant Fast Food ». L’ouverture officielle est prévue à Douala le 26 juin 2020. L’objectif du promoteur sur 5 ans est d’avoir 2 restaurants à Douala, 01 à Yaoundé et 01 à Bafoussam.
Pour ce qui est du crowdfunding, l’entrepreneur agricole Raoul Nzoyoum est confiant.

« A ce jour, la levée des fonds est en bonne voie et se porte mieux que bien. En 10 jours, nous avons atteint la barre symbolique de 50% sur un objectif de 45 jours de souscription », confie-t-il. Selon le promoteur, « Ô PORC Restaurant Fast Food » vise à offrir aux clients un espace convivial et détendu aux conditions d’hygiène et de propreté exceptionnelle, où ils pourront déguster des grillades, barbecues et plats de choix, à des prix abordables et en rapport avec la qualité du service.

Ce concept veut se positionner comme un « Snack de viande de porc ». « Notre comptoir d’accueil ne sera pas rempli de bouteilles d’alcool mais de parfaits gigots et autres morceaux de porc présentés qui plongeront dès son arrivée le client dans notre environnement pour l’inviter à une séance de découverte gustative jamais égalée », souligne Raoul Nzoyoum. Aussi, ce dernier veut faire de Ô PORC « un lieu de référence et imposer l’expression Ô PORC comme une désignation naturelle ».
Le marché du porc pèse 55 milliards FCFA par an
« Depuis bientôt 2 ans, je travaille en collaboration avec le PEA JEUNE sur l’accompagnement des Jeunes Promoteurs agro pastoraux, des éleveurs et fermiers. Après une étude sur le marché du porc au Cameroun, je me suis rendu compte que le porc est l’une des viandes les plus consommés », indique Raoul Nzoyoum. De plus, « ce marché représente 55 milliards de F CFA par an. Je suis par ailleurs un très grand amateur de la viande de porc. Malheureusement, cette viande est consommée dans des conditions d’hygiène pas toujours garanties. C’est là qu’est né le déclic, vouloir offrir aux nombreux amateurs de cette viande, un cadre propice à la consommation de la viande du porc aux conditions d’hygiènes respectant les standards », relate le promoteur.
Il faut noter que, « Ô PORC », veut certes mettre en avant le porc mais d’autres spécialités seront servies dans cette chaine de restaurant. « On y trouvera du poulet, du poisson, des crudités, et des jus de fruits naturels. La spécificité est que tous ces produits seront bio. Notre ferme sera chargé de l’approvisionnement continu de la chaîne de restaurant : Porc, poulets, poisson, plantain et produits maraîchères », précise le promoteur.
Esther Fossi

Partager