19.1 C
Yaoundé
17 janvier 2022
Actualités Business Economie

Entreprise : MTN demande l’accord de l’ART pour tester la 5G

L’idée est de révolutionner le secteur .


MTN Cameroun révèle avoir adressé au régulateur du secteur des télécoms, une demande en vue du déploiement du réseau 5G. « Parce que nous croyons profondément que tout un chacun a droit aux bénéfices de la vie moderne connectée, MTN Cameroun est actuellement mobilisée dans la réalisation de projets à grand impact… », indique l’opérateur. Parmi les six projets cités, se trouve « l’expérimentation de la technologie 5G, dont la demande a été adressée à l’Agence de régulation des télécommunications, afin de donner aux Camerounais accès à des usages plus modernes des technologies de l’information et de la communication ». Cette ambition de MTN Cameroun pourrait révolutionner le secteur des télécoms dans le pays, du fait de la multiplicité des usages qu’offre la technologie 5G.

Par cette expérimentation, MTN Cameroun entend donner aux camerounais l’accès à « des usages plus modernes des technologies de l’information et de la communication ». Selon l’opérateur Sud-africain, si la demande est approuvée, l’expérimentation aura lieu l’année prochaine.

Pour réaliser son rêve de déployer en premier la 5G au Cameroun, il reste à la filiale locale du groupe MTN de convaincre le gouvernement. La question est de savoir si ce dernier permettra le déploiement de la 5G sachant que la 3 et la 4 G ne sont pas encore effectifs sur l’étendue du territoire national. Encore faut-il préciser que la 4G de MTN même n’est qu’à 60%  de son implémentation.  A cette remarque, les experts disent : «  la 5G ne vient pas pour défier la 4G, la 3G ou la 2G. Elle vient appuyer l’innovation ».

Le groupe télécom sud-africain n’a pas uniquement le Cameroun dans son viseur. Il est présent dans les pays suivants : Afghanistan, Bénin, Botswana, Ghana, Côte d’Ivoire, Chypre, Ghana, Guinée-Bissau, République de Guinée, Iran, Libéria, Nigeria, République du Congo (Congo Brazzaville), Rwanda, Soudan, Soudan du Sud, Swaziland, Syrie, l’Ouganda, Yémen et Zambie. Plusieurs d’entre eux devraient aussi accueillir son réseau 5G dans les années à venir.


Esther Fossi

Articles similaires

Afrique : Les Emirats arabes unis octroient 500 millions de dollars à l’économie numérique

Hervé Fopa

Récompense : BMCE Bank dévoile les lauréats de l’African Entrepreneurship Awards 2018

Hervé Fopa

Partenariat Public-Privé : Perspective de collaboration entre le Minpmeesa et l’hôtel Hilton

Hervé Fopa
error: Content is protected !!