19.1 C
Yaoundé
17 janvier 2022
Actualités Economie

Evènement : La 10ème édition de Douala Music Art Festival se prépare

Prévu du 25 au 28 novembre 2021 à Douala, ce festival se veut le cadre de  valorisation du patrimoine culturel camerounais.


« Le patrimoine c’est Nous- Nous. Protégeons-le ». C’est sous ce thème que se décline la 10ème édition de Douala Music Art Festival « DOMAF 2021 ». Prévu du 25 au 28 novembre prochain à Douala.  Cette initiative  présidée par  Didier Toko se déroule chaque année, depuis 2011, et  promeut la valorisation du patrimoine culturel camerounais. Pour le lancement officiel de cette 10eme édition, une conférence de presse était  organisée le 9 novembre dernier à Douala par le comité d’organisation.  Ceci,  afin de présenter ledit festival et les  grandes innovations de cette édition.

En effet, la musique, l’art visuel, la danse, la mode sont les principales disciplines concernées par le DOMAF.  Cette plateforme de rencontres et d’échanges majeures des cultures urbaines de la sous-région d’Afrique Centrale qui, depuis onze ans, réunit non seulement les différents acteurs de l’industrie musicale, mais aussi ceux de la mode autour d’une panoplie d’activités. Notamment des concerts live, un marché de la mode/streetwear. C’est également le marché des acteurs de l’art qui se déploie via le digital, les ateliers de formation aux métiers de l’industrie de la musique, les forums d’échanges et une foire gastronomique.

Et pour cette édition 2021 qui se veut pluridisciplinaire,   plusieurs innovations sont annoncées.  Avec en première ligne,  la musique via des concerts live sur 4 jours. L’art visuel  sera  coordonné par le tandem Keulion et Guy Kamdem. Il sera axé autour de la construction d’un arbre à partage par différents artistes plasticiens,  sculpteurs et autres. Parmi  lesquels Romuald Dikoumé, Keulion…

Le 3ème axe sera la mode,  dirigée par le mannequin international Fredy Manyongo qui va s’atteler à faire un Keyworld, un marché de la mode, un street well Market où il y aura toutes les marques de la culture urbaine. La danse sera  gérée par l’association Moovedream, basée à Paris qui va créer un plateau très coloré avec du Hip Hop, des compagnies de danse patrimoniale issues de dix pays différents à  l’instar de Fredy Massamba du Congo  et  Blick Bassy du Cameroun.  Elle sera adossée à une résidence de production musicale  chapeautée par Jovi, producteur international. Un programme culturellement  alléchant  et diversifié qui,  plus que jamais surfe  sur la préservation et la valorisation du patrimoine camerounais.

Cette édition marque également les 10 ans de ce rendez- vous annuel qui se veut un cadre d’échange autour de la culture et l’expression artistique (musique, peinture, mode…). Et pour  commémorer cette édition anniversaire,  un concours national de RAP (Hip-hop), accompagné par Orange Cameroun  et dont les inscriptions et les sélections se font via le digital  est organisé pour primer  les finalistes qui se démarqueront sur un plateau à découvert.


Elodie Mbopda

Articles similaires

Orientation : Les jeunes édifiés sur les professions judiciaires libérales

Hervé Fopa

Stratégie : Londres mise sur l’Afrique pour son après Brexit

Hervé Fopa

Cameroun/Infrastructures : 60 milliards FCFA pour la restructuration de zone « Downbeach »

Hervé Fopa
error: Content is protected !!