31 C
Yaoundé
21 janvier 2021
Economie

Finance: Douala, capitale de la banque africaine

Africa Banking Forum 2018 organisé du 28 et 29 juin à Douala, sous l’égide du ministère camerounais des Finances en partenariat avec l’Association des professionnels des établissements de crédit du Cameroun (Apeccam), est la plateforme incontournable de réflexions et de débats autour du développement du système bancaire en Afrique francophone.

En raison du succès de ses neuf précédentes éditions réussies à Marrakech, Tunis, Abidjan et Dakar, l’Africa Banking Forum s’invite pour la première fois à Douala pour accompagner l’élan des réformes que connait le secteur bancaire en Afrique Centrale. Le forum se tiendra en effet les 28 et 29 juin 2018 à Douala, sous l’égide du ministère camerounais des Finances( Minfi), en partenariat avec l’Association des professionnels des établissements de crédit du Cameroun (Apeccam). Organisé par I-conférence, qui GE est leader dans l’organisation de forums B2B en Afrique du Nord de l’Ouest et Centrale visant à promouvoir le partenariat sud-sud et favoriser l’investissement et le développement de secteurs stratégiques, cette rencontre est, apprend-on, la plateforme incontournable de réflexions et de débats autour du développement du système bancaire en Afrique francophone.

Selon Hassan M. Alaoui, président de I-conférences, organisateur de conférences économiques dont l’ADN est la promotion du partenariat Sud Sud, «Africa Banking Forum s’est installé à Douala en 2018, afin d’inclure l’Afrique Centrale dans un débat bancaire panafricain, empreint d’un esprit de partenariat Sud Sud» . Dans un communiqué parvenu à notre Rédaction ces derniers jours, il rappelle qu’à un moment où naissent des groupes bancaires régionaux, l’échange d’expérience entre acteurs bancaires et régulateurs de chaque pays devient nécessaire afin d’améliorer la performance des banques. A l’en croire, la capitale économique du Cameroun a été choisie pour abriter cet important événement, parmi toutes les capitales de la région, dans l’optique de souligner le potentiel dont dispose le Cameroun de devenir un véritable hub financier pour l’Afrique Centrale. «La Vision 2035 pour l’émergence du Cameroun se fera aussi grâce à un secteur bancaire solide et sain afin d’accompagner le financement de la croissance», indique Hassan M. Alaoui, qui a récemment présidé le comité scientifique de cette 10ème édition de Africa Banking Forum.

Pendant la conférence de presse qui se tiendra le Jeudi 28 Juin à 11h00 à l’hôtel Akwa Palace, le ministre camerounais des Finances, Louis Paul Motaze, qui inaugurera cette conférence, répondra aux questions des médias. Une occasion pour lui de présenter la vision du gouvernement pour un système financier solide afin d’accompagner la vision d’émergence du Cameroun. Quelle analyse faire de la situation du secteur bancaire camerounais? Quelle est la vision du ministère des Finances pour mettre en place les fondamentaux d’un système financier solide pour accompagner la vision d’émergence du Cameroun? Quelle politique gouvernementale pour encourager et contribuer à la dynamique bancaire ? Comment améliorer le risque bancaire et mieux encadrer le remboursement des créances ? Comment réconcilier les banques avec la PME? Comment le Cameroun peut-il accroître son influence financière dans la sous-région ? Autant de questions qui nécessitera des répondes du Minfi.

Selon ses organisateurs, Africa Banking Forum est une occasion d’échanger autour de thématiques majeurs liées aux enjeux de développement du secteur bancaire, des défis de la bancarisation, de la gouvernance, de l’amélioration de la performance ainsi que de l’impact de la digitalisation sur la banque africaine de demain. Organisé par I-conférences, ce forum de deux journées connaîtra la participation de pas moins de 400 acteurs publics et privés du secteur bancaire en provenance d’une trentaine de pays de l’Afrique et du reste du monde.  En rappel, I-conférences est leader dans l’organisation de forums B2B en Afrique du Nord de l’Ouest et Centrale visant à promouvoir le partenariat sud-sud et favoriser l’investissement et le développement de secteurs stratégiques. Cette société basée à Casablanca a vu le jour en 2004. Elle a à son actif plus de 100 forums spécialisés dans le domaine de la santé, l’agriculture, les TIC, la banque, la poste, les infrastructures etc…
Joseph Roland Djotié

Articles similaires

Le forum économique mondial de Davos 2021 reporté à cause du Covid-19

Hervé Fopa

Energie : Le secteur de l’électricité tient son Fonds de développement

Hervé Fopa

Nécrologie : le défenseur du FCFA Hubert Kamgang quitte la scène

Hervé Fopa
error: Content is protected !!