19.1 C
Yaoundé
17 janvier 2022
Actualités Economie Economie circulaire

Financement : 57 milliards FCFA de la Banque mondiale pour digitaliser le secteur agricole

L’argent va servir à accompagner la mise en place d’un environnement stratégique, politique et réglementaire dans ce secteur d’activité.


La Banque mondiale a approuvé le 28 septembre 2021, un crédit de l’Association internationale de développement (IDA) d’un montant de 100 millions de dollars (soit 57 milliards FCFA) pour soutenir les efforts déployés par le Cameroun, en faveur de l’inclusion numérique et de l’utilisation de solutions innovantes dans le secteur agricole. C’était à l’occasion des travaux du conseil d’administration de cette institution.

Le projet est constitué de trois composantes principales. D’abord, il s’agit de permettre la mise en place des cadres stratégiques, politiques et réglementaires nécessaires à l’inclusion et la transformation numériques. Ensuite, mettre l’accent sur la connectivité et l’inclusion numériques, et enfin, faciliter la mise en œuvre de solutions fondées sur les données dans le secteur agricole.

L’argent va servir à accompagner la mise en place d’un environnement stratégique, politique et réglementaire plus propice à l’émergence d’une économie numérique dynamique, sûre et inclusive. Il s’agit aussi de réduire les fractures numériques géographiques et sociales dont souffrent les zones rurales et faciliter la mise en œuvre de solutions fondées sur les données pour stimuler l’innovation dans le secteur agricole.

Le coup de pousse de la Banque mondiale est destiné aux populations des zones rurales  et plus particulièrement aux utilisateurs finaux, aux secteurs public et privé, et à l’ensemble de la population en assurant un accès étendu et plus abordable à l’internet haut débit. « Le projet permettra de connecter les bâtiments publics tels que hôpitaux, écoles et administrations locales, encourager l’entrepreneuriat numérique et soutenir les petits agriculteurs et les organisations de producteurs pour promouvoir l’adoption des innovations développées par les start-up agricoles » précise la Banque mondiale.


Jean Daniel Obama

Articles similaires

APE Cameroun-Royaume-Uni : Des produits à exclure des échanges commerciaux

Hervé Fopa

Evènement : Limbe accueille les Journées maritimes et portuaires nationales

Hervé Fopa

Yaoundé : Lancement des travaux de construction de l’Hôtel du Lac

Hervé Fopa
error: Content is protected !!