Accueil Finances Financement : Afreximbank accorde un financement de 150 milliards FCFA pour le...

Financement : Afreximbank accorde un financement de 150 milliards FCFA pour le développement du Parc industriel d’Abidjan

30
0
Partager

La signature d’accord de convention a eu lieu le 10 novembre 2019, au Plateau, entre le ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba et la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) d’une part et d’autre part, entre le ministre auprès du Premier ministre en charge du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo et la banque panafricaine.

D’un coût global d’environ 300 millions de dollars américains, soit environ 150 milliards  FCFA, le  développement du parc industriel Pk 24 Akoupé-Zeudji va lui permettre d’abriter 60 entreprises. « L’accord signé avec Afreximbank pour le  développement d’un  parc industriel à  PK24 Akoupé-Zeudji est un modèle unique, dans lequel la Banque Afreximbank intervient comme développeur. Ce, par un appui au Fonds de développement mis en place. Ainsi, avec des partenaires nationaux, il contribuera à aménager, à construire, à gérer, à exploiter et à entretenir un parc industriel de 113 hectares», a fait remarquer Souleymane Diarrassouba, ministère du Commerce et de l’Industrie de la Côte d’Ivoire.

Ainsi, il a précisé que cet accord « n’est pas un prêt » au gouvernement, mais la démonstration de ce que l’Etat peut utiliser plusieurs instruments dans la mise en œuvre de sa politique industrielle de construction des infrastructures industrielles.Le président d’Afreximbank, le professeur Benedict Oramah pour sa part, a indiqué que l’objectif de la banque qu’il dirige « est d’attirer les investisseurs mondiaux dans le secteur industriel et de favoriser un accès amélioré et compétitif aux marchés africains et global ».

Pour ce dernier, il  s’agit de s’assurer que l’Afrique dispose de produits pour le commerce, dans le cadre de l’accord de  Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) qui facilitera l’ouverture des marchés africains aux produits africains.

Josiane J. Ondomboe

 

Partager