Partager

Le réseau social a rendu public le 06 mai 2020 la première liste des 20 personnalités choisies pour siéger au sein de son Conseil de Surveillance. Dans cette liste, figure Julie Owono, Avocate de profession par ailleurs, directrice exécutive de l’ONG Internet sans frontières. C’est aussi une chercheuse au Berkman Klein Center de l’université de Harvard et membre de la Digital Civil Society de l’université de Stanford. Son curriculum vitae indique également qu’elle est l’un des 24 experts indépendants nommés par l’Unesco pour travailler sur « Le premier projet de recommandation sur l’éthique de l’intelligence artificielle », révèle Franceinfo.

Ce conseil de surveillance, composé des férus du Droit, des constitutionnalistes, anciens dirigeants, journalistes et membres de la société civile, le nouveau conseil de surveillance de Facebook est une structure indépendante qui permettra aux internautes de pouvoir contester les décisions en rapport avec le contenu sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram.

En clair, « statuer sur le contenu qu’ils doivent autoriser ou supprimer, conformément à la liberté d’expression et au respect des droits de l’Homme. Les décisions du conseil doivent être exécutées par Facebook qui ne peut démettre ses membres. Le conseil étant indépendant de l’entreprise », explique Franceinfo.
Esther Fossi

Partager