Partager

La filière coton est d’une importance capitale pour le Cameroun, et plus particulièrement pour la partie septentrionale du pays. Le 16 juillet 2020 au cours de la signature de convention pour le financement du Projet « Accompagnement des mutations du bassin cotonnier du Cameroun » (ABC) avec l’Union européenne, Alamine Ousmane Mey, ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire a souligné que la filière coton représente à elle seule 1,5% du PIB national, 5% du PIB agricole et 15% du PIB dans le Septentrion.

Pour que la Société de développement du coton (Sodecoton), entreprise créée en 1974 pour gérer la filière coton continue à apporter sa contribution à l’essor de l’économie nationale, il est urgent de la moderniser. En effet, plusieurs facteurs empêchent à cette structure d’être performante. Notamment son incapacité à mobiliser les financements lui permettant de moderniser et accroitre son outil de production…Cliquez sur le lien pour lire l’intégralité de cet articlehttps://www.ekiosque.cm/journal-278543-Le-Quotidien-de-l’Economie-31-08-2020

Partager