31 C
Yaoundé
21 janvier 2021
Opinions

Opinion/Martin Ndlovu : « Il est grand temps pour nous de commencer à reconsidérer notre vision de la compétence »

La quatrième révolution industrielle (4IR) et son impact sont aujourd’hui sur toutes les lèvres. La 4IR est l’ère de l’intelligence par excellence: elle est marquée par l’existence d’un chevauchement sans cesse croissant entre le monde physique et technologique. Des technologies incroyables telles que l’IA, l’apprentissage machine, le cloud, ou encore la robotique sont aujourd’hui entrain de modifier en profondeur notre manière de vivre et de travailler. Mais là où l’impact de transformation de la 4IR se fait le plus sentir, c’est bien dans le monde professionnel.

Les technologies émergentes sont en train de changer de manière radicale notre rapport avec le travail. Il ne s’agit pourtant pas d’une tendance réellement nouvelle. Il est clair que le monde du travail et des compétences a connu une mutation extraordinaire lors de ces 5 dernières années. Mais si l’on remonte dans le temps jusqu’au premier grand bouleversement qu’avait connu l’emploi, on s’arrêtera sûrement à la période de la première révolution industrielle…Cliquez sur le lien pour lire l’intégralité de cet articlehttps://ekiosque.cm/journal-305901-Le-Quotidien-de-l’Economie-30-11-2020

 

Articles similaires

Le prix Nobel attribué au Programme alimentaire mondial est un moment décisif de notre Histoire

Hervé Fopa

Propriété intellectuelle : un enjeu crucial pour l’économie numérique dans les pays Africains

Cyrile Djami

Opinion/Martin Ndlovu : « Il est grand temps pour nous de commencer à reconsidérer notre vision de la compétence »

Hervé Fopa
error: Content is protected !!