Accueil Economie Organisation : Africa50 inaugure les locaux de son siège au Maroc

Organisation : Africa50 inaugure les locaux de son siège au Maroc

98
0
Partager
Le Directeur Général d’Africa50 (2ème à gauche), le Secrétaire d’État chargé de l’Industrie M. Otman Ferdaous (2ème à droite), le Président de la CGEM M. Salaheddine Mezouar et la Directrice des Opérations d’Africa50, Mme. Carole Wainaina, devant la plaque d’inauguration.

Au cours de la cérémonie qui a eu lieu à cet effet le 14 septembre 2018, le gouvernement marocain a réitéré son engagement à soutenir cette plateforme.

La Plateforme panafricaine des investissements dans les infrastructures ( Africa50) a procédé a inauguré son siège à La Marina de Casablanca, en présence de Otman Ferdaous, Secrétaire d’État marocain chargé de l’Investissement auprès du ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique, et du président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (Cgem) et ancien ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar.

« Le Royaume du Maroc est notre pays hôte et l’un de nos pays fondateurs. Nous sommes très reconnaissants envers les autorités marocaines pour leur soutien continu, leur confiance et le rôle décisif qu’elles ont joué pour faciliter l’installation rapide et pratique de notre activité à Casablanca », a souligné dans son discours de circonstance Alain Ebobissé, CEO d’Africa50. Il a également renouvelé ses remerciements pour la contribution du Maroc dans l’actionnariat d’Africa50 qui s’élève à 100 millions de dollars US, auxquels s’ajoutent 20 millions de dollars US investis par la Bank Al-Maghrib.

Otman Ferdaous a quant à lui  réitéré l’engagement du gouvernement marocain à soutenir la plateforme panafricaine des investissements  dans l’accomplissement de son mandat aussi bien au Maroc qu’à travers l’Afrique, expliquant qu’au-delà des retombées économiques, l’enjeux véritable des infrastructures en Afrique est leur impact sur l’amélioration des conditions de vie et sur le développement social et humain des populations africaines.

Le président de la Cgem Salaheddine Mezouar a pour sa part expliqué le rôle déterminant qu’Africa50 pouvait jouer à l’échelle continentale, dans le développement de projets viables en termes infrastructures, grâce à son approche pragmatique et à l’expérience accrue et diversifiée de l’équipe dirigeante et de ses employés. Il a également rappelé les avantages compétitifs que le Royaume du Maroc avait mis en exergue dans le cadre de sa réponse à l’appel d’offres pour l’hébergement du Siège d’Africa50, expliquant que le label Casablanca Finance City (CFC) avait été un facteur déterminant.

L’inauguration du nouveau siège d’Africa50 apprend-on succède à une série d’évènements qui ont marqué le cheminement de l’Institution depuis sa création. En 2012 les chefs d’Etats africains réunis lors du 18ème Sommet de l’Union Africaine avait appelé à la création d’un véhicule de financement innovant pour remédier au déficit chronique des infrastructures sur le continent. En réponse à cet appel, la Banque africaine de développement et un certain nombre d’Etats africains ont créé Africa50, dont la charte constitutive a été ratifiée par les ministres africains des finances en mai 2013, lors du 50ème anniversaire de l’Union Africaine.

Hervé Fopa Fogang