Partager

A l’issue de la 84e  session  de l’assemblée  générale de l’institut bancaire, qui s’est tenue le 29 mars 2019 à Douala, les actionnaires ont marqué  leur entière satisfaction pour les résultats obtenus.  

Les performances de la filiale camerounaise du groupe bancaire panafricain ne cessent  de s’améliorer au fil des ans. Après un bénéfice consolidé de 229 millions de dollars au terme de  l’exercice  2017, soit une progression de 3,42% sur un an, pour l’exercice clos au 31 décembre 2018, Ecobank Cameroun  affiche  un résultat  net de 28, 2%  en hausse de 7,6 milliards FCFA, tandis que le dividende par action a plutôt doublé de 117% à la satisfaction de tous les actionnaires.

L’embellie est également perceptible sur tous les agrégats. Notamment, sur une croissance soutenue  d’efficience opérationnelle  avec une économie  de charges de plus de 2,9 milliards FCFA,  comparé à 2017.  Quelques indicateurs indiquent aussi ces résultats positifs. Il en est ainsi du coefficient  d’exploitation (CIR) qui est passé de 56,98% en 2017 à 47, 1% en 2018. De même qu’une rentabilité  moyenne des fonds  propres  (ROAE) d’Ecobank. Elle  connait une progression de 37,2% à 40,2%.

Ces performances maintiennent la filiale locale de l’institution bancaire panafricaine dans le quinté de tête du secteur bancaire camerounais  et permettent aux actionnaires de marquer une entière satisfaction pour les résultats obtenus malgré le  contexte socio- économique difficile.

« Le contexte économique de l’année dernière était particulièrement difficile mais nous avons choisi de continuer à ancrer notre stratégie de digitalisation pour une efficience opérationnelle accrue afin de servir un grand nombre de clients », a affirmé Issac Ndoumbe Lobe, président du conseil d’administration  de la Banque. Les résultats obtenus témoignent ainsi de la détermination et de l’abnégation de la direction générale et de toute l’équipe ainsi que des clients pour leurs confiances renouvelées.  Les actionnaires quant à eux se réjouissent  pour ce succès enregistré  et recommandé, de poursuivre  cette stratégie d’inclusion financière par la voie de la digitalisation. La marche vers l’excellence bancaire de l’économie numérique au Cameroun. « Nous avons bien progressé  dans la mise en œuvre de notre stratégie digitale, ce qui nous a permis d’obtenir une efficience et un rendement opérationnel solide, ainsi qu’une rentabilité optimale », a conclu  Gwendoline  Abunaw, administrateur  directeur général d’Ecobank.

 Josiane J. Ondomboe

 

Partager