Accueil Economie Performances : la production pétrolière du Cameroun en baisse de 10%...

Performances : la production pétrolière du Cameroun en baisse de 10% en 2018

315
0
Partager

L’information a été rendue publique par la Société nationale des hydrocarbures (SNH) qui donne des chiffres-clés de l’entreprise pendant cette période.

Selon les données de la SNH, la production pétrolière du Cameroun était de 25,13 millions de barils en 2018. Un résultat relativement en   baisse de 10% par rapport au résultat de 2017 à la même période,  imputable notamment, à la déplétion naturelle des champs. Mais également due  aux  transferts à l’Etat de l’ordre de 413,325 milliards FCFA. Dans le détail, le volume de pétrole brut commercialisé durant l’exercice est estimé à 13,378 millions de barils, le prix moyen de vente étant situé à 71,32 millions de dollars par baril.

Ce qui implique une augmentation de + 33,88%, l’entreprise ayant su tirer profit de la hausse des cours. En ce qui concerne la production gazière, la SNH indique que le gaz naturel a été produit pour une valeur de  61 454, 28 millions de pieds cubes standard, et GPL 15 901 tonnes. Toutefois, les recettes issues des ventes sont transférées au Trésor public après déduction des charges de production. Ces transferts à eux seuls (hors impôts et dividendes) s’établissent à près de 4 300 milliards FCFA pour la décennie 2009-2018.

Le secteur des hydrocarbures au Cameroun  a affiché  des contre-performances avec un impact cumulé sur la balance commerciale. D’après la Société nationale des hydrocarbures, la production du pays a chuté de 20,8% entre janvier et avril 2017. Un taux imputé notamment à l’affermissement des investissements dans le secteur. Au 31 octobre 2017, la production pétrolière était de 23, 41 millions de barils.

En deçà des prévisions de clôture selon la SNH car, la performance attendue à cette date était de 28,16 millions de barils. Par rapport à l’exercice précédent, la production était en baisse de 16,41% avec pour causes, la réduction des investissements de production et le déclin naturel des champs. Néanmoins, le produit de la vente a permis à la Société nationale des hydrocarbures de contribuer au budget de l’Etat à hauteur de 264,57 milliards F CFA.

Par ailleurs, au cours de l’exercice 2017, on a noté une augmentation de la production gazière. Pendant les  4 premiers mois, la SNH a connu une légère hausse de sa production gazière. En effet, à cette période elle s’élevait à 4 341,7 millions de pieds cubes, soit une nette amélioration de 1,29% par rapport à la même période en 2016.

 Blocs pétroliers en promotion

Ils sont au total neuf blocs. Selon un communiqué de la Société nationale des hydrocarbures, l’opération s’effectue dans le cadre de son mandat de promotion et de valorisation des ressources en hydrocarbures du domaine minier en République camerounaise. Les blocs sont situés dans les bassins producteurs de Rio del Rey (offshore) et Douala/Kribi-Campo (onshore). Plus précisément, ces bassins vont de la partie Sud du pays jusqu’à la péninsule de Bakassi dans le Sud-Ouest du pays. Leurs superficies sont respectivement de 7 000 kilomètres carrés et 19 000 kilomètres carrés.

Julie Bilo’o Lindjeck

 

Partager