Partager

Rendu au 31 janvier 2020, la BEI enregistre un portefeuille global de 117 milliards FCFA dans différents secteurs.

Un portefeuille qui couvre une vingtaine de projets structurant dans les secteurs aussi variés que l’énergie l’agriculture, l’eau et l’assainissement, l’énergie, les infrastructures, l’agro-industrie, les transports, les télécommunications, les services. L’UE vient d’entamer le processus de réflexion sur les orientations de sa coopération au-delà de l’année 2020 avec un point d’honneur sur le programme d’émergence du Cameroun projeté à l’horizon 2035.
Au demeurant a souligné Nikolaos Milianitis, Représentant régional de la BEI pour l’Afrique centrale, il est bénéfique qu’« ensemble avec nos États membres, nous restons engagés à renforcer davantage nos liens commerciaux avec le Cameroun et à promouvoir l’investissement privé, générateur d’emploi ». Cliquez sur le lien pour lire la suite de cet articlehttps://www.ekiosque.cm/journal-202538-Le-Quotidien-de-l’Economie-03-02-2020

Partager