25 C
Yaoundé
26 juillet 2021
Actualités Finances INTERVIEW

Alexis Megudjou, Directeur général de CCA-Bank : « Nos méthodes de travail ont été optimisées pour mieux allier efficacité et efficience »

Au terme des 3 ans du CCA-Bank, pouvez-vous nous dire Comment s’est fait la transition entre microfinance et banque.


Le 30 mai 2021 marque effectivement le 3è anniversaire du CCA-Bank. A ce jour, nous pouvons affirmer sans ambages et avec fierté que CCA-Bank est effectivement « une banque », mieux encore, une banque universelle.  S’il faut parler du déroulé de sa transition, je dois dire qu’en sus du plan stratégique bien affiné avec des experts de haut vol contenu dans notre dossier de demande d’agrément, nous avions élaboré, en prélude à migration, un plan d’action de transformation de CCA-microfinance à CCA-Bank.

conference UCAC 2021

C’est ainsi que, sous l’encadrement du Conseil d’administration,  l’équipe Dirigeante que nous constituons s’est tout simplement investie avec abnégation et dévouement dans la réalisation de ce plan d’action et le rêve est devenu réalité.  C’est le lieu également de dire BRAVO  à tous nos collaborateurs et d’adresser les remerciements à tous ceux qui ont de près ou de loin œuvré pour la réalisation de cet exploit. Notre gratitude toute particulière va à l’endroit de nos nombreux et fidèles clients, aussi bien à ceux qui ont accepté d’être embarqués de la microfinance pour la banque sans complexes et à ceux qui ont attendu la migration pour intégrer la banque, ensemble pour une relation « GAGNANT-GAGNANT ».

Quelles sont les réformes structurelles apportées à votre banque

De nombreux chantiers ont été engagés à cet effet. Pour ne citer que quelques-uns, le CCA-Bank s’est mis à la pointe de la technologie avec la customisation desoncore-banking Amplitude V.10 à travers l’activation des modules réservés à l’activité bancaire, le logiciel ayant été acquis et mise en production à l’ère de la microfinance. Cette optimisation du système d’information nous a permis de gagner entre autres en compétitivité à travers la célérité dans le traitement des opérations de notre clientèle. L’adhésion de notre banque au Groupement Interbancaire Monétique de l’Afrique Centrale (GIMAC)lui a permis d’intégrer l’interopérabilité de ses cartes bancaires sur les GABS des banques confrères en zone CEMAC, sans oublier les paiements dans les grandes surfaces sur TPE. Nous avons également mis un accent sur le relooking intérieur de nos agences pour offrir à nos clients un espace agréable avec une identité unique, pendant leurs séjours à nos guichets. La revue de notre structure organisationnelle avec la création,entre autres, de 02 nouvelles directions : La direction du secteur public et des institutionnels et la direction des grandes entreprises, à l’effet de diversifier et densifier notre portefeuille clientèle. L’intégration de ces nouveaux segments du marché nous a permis le développement des opérations du commerce extérieur (activités d’import-export) et d’intervenir dans les opérations de soutien de l’État dans ses grandes réalisations, tel que le financement de fonds de contrepartie pour la construction du stade d’Olembé Yaoundé à hauteur de XAF 6,3 Milliards. Notons également la revue du parcours client qui met un point d’honneur sur l’accueil et la qualité de service. Nous avons également dû mettre à niveau notre plan de continuité d’activité afin de nous arrimer davantage aux bonnes pratiques tout en répondant aux exigences réglementaires. Nos méthodes de travail ont été optimisées pour mieux allier efficacité et efficience dans nos processus.

Formation kribi par MAZARS 2021
Le personnel s’est-il facilement adapté ?

 Il convient d’emblée de rappeler que la conduite du changement implique la prise en compte de la dimension humaine, de la culture d’entreprise et donc des valeurs, sans occulter la résistance au changement. Notre objectif a été de permettre la compréhension et l’acceptation des nouvelles règles du jeu résultant du processus de changement. C’est ainsi que nous avons procédé à la migration du  code d’éthique et de déontologie vers une version adaptée à notre nouveau statut. A ce support, nous avons associé le renforcement des capacités du personnel à travers une kyrielle de formations métiers et coaching, non sans observer un renforcement qualitatif des effectifs à travers le recrutement de quelques cadres d’expérience bancaire, tout en préservant l’ « ADN» au cœur de la fibre de l’entreprise. Vous pouvez comprendre pourquoi les collaborateurs depuis l’avènement de la banque sont engagés dans un processus de l’amélioration continue et la qualité de service s’améliore au quotidien. C’est ce qui justifie la reconnaissance du niveau de professionnalisme des employés du CCA-Bank par les acteurs du secteur bancaire local et même international. Sous l’impulsion du Conseil d’administration, nous avons également mis un point d’honneur à la qualité de vie au travail à travers l’amélioration des conditions de travail dans un environnement où la tendance à la digitalisation et la crise sanitaire ont fortement impacter les méthodes de travail.

Qu’en est-il de la clientèle et leur perception des innovations ?

Globalement, la clientèle adhère aux innovations opérées au sein de notre banque, cela se traduit par un taux d’équipement croissant du portefeuille à travers la souscription à l’ensemble des nouveaux produits/services mis sur le marché ces deux dernières années. Nos innovations sont arrimées aux besoins de la clientèle qui adhère massivement eu égard à la qualité. Nous n’avons pas la prétention d’être parfaits, mais nous restons sur le chemin de la perfection. En tout état de cause, nous avons le baromètre de mesure de cette perception par la clientèle : l’évolution croissante de nos chiffres.    

CCA BANK visite Orphelinat 2020AFA CCA BANK 2021equipe de foot CCA Bank saison AFA 2021

Comment ont évolué vos activités d’épargne et de crédit ?

En dépit de la grande crise sanitaire due au COVID-19 qui sévit depuis le mois de février 2020, CCA-Bank a tout de même fait preuve de résilience en maintenant un niveau de croissance satisfaisant comme peuvent le témoigner ses chiffres. Revenant sur le bilan du CCA-Bank sur ses trois premières années, la performance est reluisante.

En effet, du 31 mai 2018 au 31 mai 2021, l’encours des dépôts du CCA-Bank est passé de XAF173 838 756 301 à  XAF 345 116 977 194 soit une collecte de XAF 171 278 220 892 en valeur absolue et une croissance de 99%, soit presque l’équivalent des dépôts collectés en 20 ans de microfinance !Cette performance significative a permis au CCA-Bank de passer de 11è à 8è banque de l’échiquier national des banques sur ce critère.  C’est le lieu de renouveler ma gratitude à l’endroit de tous les agents économiques à capacité d’épargne qui nous font confiance jusqu’aujourd’hui.

Dans la logique de l’intermédiation bancaire, le CCA-Bank fait ses marques. L’encours de crédits connait une variation de XAF 73 826 275 819, passant de XAF 79 367 110 146 à au 31 mai 2018 à XAF 153 193 385 965 au 31 mai 2021, soit une croissance de 93%. Sur le plan du financement de l’économie, le volume de crédits octroyés en 3 années d’activité est de XAF 290 643 369 088.

Quelle place occupez-vous dans le paysage bancaire camerounais

Tout dépend du critère du Ranking. A l’orée de nos 36 premiers mois de banque, il convient de rappeler que ce chantier de transformation s’est accompli dans le maintien de la continuité d’activité. C’est ainsi que le CCA-Bank,arrivé comme 15è banque admise dans le secteur bancaire au Cameroun, est resté   n° 1 des banques durant la période en termes d’inclusion financière (nombre de clients) et  en termes de réseau traditionnel de banque avec ses 42 agences disséminées dans toutes les 10 Régions du Cameroun. C’est dans cette dynamique de transformation que CCA-Bank intègre les TOP 8 des banques en termes d’encours de dépôts (épargne) généralement considéré comme baromètre de la confiance du public.   En sus, il n’est pas superflue de rappeler que le CCA-Bank dispose d’un parc de 51 DAB (Distributeurs Automatiques de Billets) pour environ 114 289 porteurs cartes et 590employés (emplois directs) avec une moyenne d’âge de 39 ans.

Parlons des perspectives

Comme perspective, retenons en premier que le CCA-Bank n’est pas un projet passager au Cameroun. C’est ce qui justifie les investissements lourds en termes d’infrastructures que le public a la facilité de repérer sur le triangle national et le loisir de contempler, à la faveur de l’identité visuelle qui les caractérise. Sur ce plan les exploits ne sont pas terminés.

marche lancement Tournoi AFA 2021 Douala

Sur le plan de l’activité, le CCA-BANK reste dans sa vision d’une banque liquide et rentable, à l’effet de garantir la satisfaction du duo actionnaires-clientèle.

Restant sur le chemin de la perfection, le processus de digitalisation de la banque se poursuit avec pour objectifs d’optimiser sans cesse la qualité de service, la rationalisation des coûts d’exploitation, la mitigation des risques opérationnels, bref, le meilleur est à venir.

A la faveur des projets innovants de modernisation, nous allons poursuivre l’élargissement de notre offre, pour de meilleures propositions de valeur à destination de notre aimable clientèle, dans la mouvance du développement de la chaîne de valeur car la satisfaction du client aussi petit soit-il est au centre de nos préoccupations. Le CCA-BANK va donc continuer à se différencier, non seulement à travers des services innovants, mais aussi avec son tarifaire compétitif, une politique de communication adaptée et poursuivre le renforcement des compétences de son personnel pour adapter son professionnalisme aux mutations du marché.Le CCA-Bank restera une entreprise citoyenne avec une meilleure politique RSE. Notre focus actuel est axé sur la sensibilisation du personnel et de la clientèle sur le respect des règles d’hygiène et des mesures barrières pour lutter contre la COVID-19, chose qui passe par l’utilisation des services digitaux notamment la banque en ligne (C-Online et C-Mobile), ce à travers des campagnes de communication.

Un mot de fin

Une fois de plus, permettez-moi de saisir cette occasion pour adresser un merci particulier aux actionnaires de CCA-Bank pour leur soutien à la performance à travers le renforcement permanent en fonds propres, à Monsieur NKEMLA Albert, le « Business Angel » de ce projet et Président du Conseil d’Administration, pour sa vision et l’encadrement, à chacun des Administrateurs pour les expertises fédérés et leur dévouement, à l’ensemble du top management de la banque pour la cohésion dans le pilotage, au personnel pour son adhésion aux mutations de l’entreprise et du marché, à nos partenaires pour les relations gagnantes, à notre aimable clientèle pour le lien indéfectible que nous nous engageons plus que jamais à préserver par la qualité de nos services.   Un merci spécial au Ministre des finances, au Gouverneur de la BEAC et au Secrétaire Général de la COBAC pour la confiance placée en nous depuis lors et leur appui multiforme au développement de la « benjamine » du secteur bancaire au Cameroun. Un merci particulier au Président de l’APECCAM et à tous nos paires de la profession, qui nous ont chaleureusement accueilli au sein de la profession et nous ont aussitôt intégré dans la dynamique d’ensemble. Revenant, à notre aimable clientèle, je leur dis « CCA-Bank, c’est votre Banque et votre alliée pour vos projets ».

Articles similaires

Entreprise : Gaspard Brice Melingui, tout premier DGA des ADC

Hervé Fopa

Echanges commerciaux : Le Cameroun ratifie l’accord sur la Zlecaf

Hervé Fopa

Relance économique post-Covid-19 : Les Chefs d’Etat africains plaident pour la reconstitution des ressources de l’IDA

Hervé Fopa
error: Content is protected !!