• mar. Avr 16th, 2024

Air France s’engage à doubler les contributions de ses clients pour l’achat de carburants d’aviation durables pendant les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024

ByMargot Lecomte

Mar 13, 2024

En tant que partenaire officiel des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, Air France a annoncé qu’elle doublera le montant de chaque souscription de ses clients à l’option « Carburants d’aviation durables » durant les Jeux de Paris 2024. Cela prend effet dès aujourd’hui et s’appliquera automatiquement à toutes les réservations pour des voyages entre le 18 juillet et le 9 septembre 2024 vers des destinations en France métropolitaine, ainsi qu’en Polynésie française.

Si un client contribue avec 50 €, Air France ajoutera 50 €, portant le total à 100 €.

D’ici 2030, Air France vise à incorporer au moins 10% de carburants d’aviation durables sur tous ses vols à l’échelle mondiale, contre 1% aujourd’hui. Cet objectif dépasse les mandats d’incorporation européens.

En 2023, et pour la deuxième année consécutive, le groupe Air France-KLM était le premier utilisateur mondial de carburants d’aviation durables.

Pour réduire son empreinte environnementale le plus rapidement possible, Air France a élaboré une trajectoire de décarbonation ambitieuse, visant une réduction de 30% des émissions de CO2 par passager/km d’ici 2030, par rapport à 2019.

Appelé Air France Act, ce programme repose sur plusieurs leviers :

le renouvellement de la flotte, en utilisant les dernières générations d’appareils, les Airbus A350 et A220, réduisant la consommation de carburant de 20 à 25% et réduisant notre empreinte sonore de plus d’un tiers. Chaque année, Air France investit plus d’un milliard d’euros dans le renouvellement de sa flotte. D’ici 2030, la flotte de la compagnie comprendra 80% d’appareils de nouvelle génération (contre 21% actuellement et 45% d’ici fin 2025).
l’utilisation accrue de carburants d’aviation durables,
des mesures opérationnelles comprenant l’éco-pilotage (roulage sur un moteur, trajets directs en liaison avec le contrôle du trafic aérien, descentes continues),
le développement de l’intermodalité (combiner un voyage en train et un vol dans une seule réservation).
Air France s’engage à développer autant que possible l’utilisation de carburants d’aviation durables dès aujourd’hui, comme un levier décisif pour la décarbonation du transport aérien. Air France entend montrer la voie en soutenant le développement de sites de production en France, en Europe et dans le monde. Fabriqués à partir de ressources non fossiles telles que les huiles usagées ou les déchets agricoles, ils se substituent au carburant fossile. Les SAF sélectionnés par Air France-KLM réduisent les émissions de CO₂ d’au moins 75% sur leur cycle de vie complet – de la production à la combustion – par rapport au carburant fossile. Ils répondent à des critères de durabilité stricts, car ils ne concurrencent pas les chaînes alimentaires et ne sont pas fabriqués à partir d’huile de palme. Ils peuvent être mélangés avec du carburant conventionnel sans modifier les avions, les moteurs ou les infrastructures logistiques et de stockage.