20.7 C
Yaoundé
25 juin 2021
Actualités Economie

Cemac : La BAD octroie près de 535 millions FCFA à la Beac pour soutenir le marché financier unifié

 L’accord relatif à ce don a été signé le 28 mai 2021 à Abidjan, entre la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque des États de l’Afrique Centrale (BEAC).


 La Beac a reçu un financement de la BAD sur les ressources du Fonds d’assistance au secteur privé africain (FAPA) pour soutenir le marché Financier unifié de sa sous région. L’enveloppe, à hauteur de 994 638 dollars, soit près de 535 milliards FCFA Permettra de mettre en œuvre trois principales composantes à savoir : la dynamisation du marché des titres publics; l’appui à la bourse et l’appui à la gestion du projet.

 En effet,  le projet d’appui au marché financier unifié stimulera l’approfondissement du marché financier régional, grâce à une série de réformes visant à développer davantage le marché des titres publics, encourager la croissance de l’épargne domestique longue. S’agissant des réformes, ce projet permettra d’améliorer les conditions de cotation en bourse dans le but de stimuler les introductions en bourse et les obligations d’entreprises. Aussi, renforcer les capacités des institutions de marché et des acteurs.

“De manière spécifique, ce projet permettra aussi de soutenir les compagnies d’assurance à travers la Conférence interafricaine des marchés d’assurance (Cima), tout en favorisant la collecte de données du marché des assurances, fiables, automatisées, disponibles et coordonnées ainsi que la mise en conformité du cadre règlementaire aux standards internationaux”, précise le communiqué de la BAD. Par ailleurs cet appui du Fonds d’assistance au secteur privé africain financé par le Japon et l’Autriche et hébergé au sein de la BAD permettra  de mettre en oeuvre trois principales composantes.

Il s’agit de la dynamisation du marché des titres publics, l’appui à la bourse et l’appui à la gestion du projet. Quatre bénéficiaires sont directement concernés par ce nouvel appui. Les bénéficiaires sont la BEAC; la bourse unifiée d’Afrique Centrale( Bvmac); la Commission de surveillance du marché financier d’Afrique Centrale (Cosumaf) et du dépositaire central de la Cima, ainsi que  des agents économiques de la Cémac. La BAD souligne dans sa note que, la somme octroyée provient du Fonds d’assistance au secteur privé africain, financé par le Japon et l’Autriche et hébergé au sein de la Banque africaine de développement (BAD).

 Il vient donc s’ajouter à des ressources déjà dégagées par la Banque en appui au marché financier régional. Il convient de noter que ce don du Fapa s’ajoute ainsi à une assistance technique approuvée par la BAD en 2019, en vue d’appuyer le démarrage du Marché financier unifié en Afrique centrale. Pour ce qui est de la Beac, elle a été mandatée par les chefs d’États de la Cemac, afin de renforcer les acteurs du marché financier régional d’Afrique centrale et dynamiser davantage le marché des titres publics de la zone Cemac qui regroupe six pays notamment le Congo, le Cameroun, la République centrafricaine, le Gabon, la Guinée équatoriale et  le Tchad.


Josiane J. Ondomboe

Articles similaires

Concours : les 10 projets retenus pour la finale de l’Africa digital manager award

Hervé Fopa

Performances La Bdeac affiche un résultat de 9,8 milliards de FCFA en 2020

Hervé Fopa

Fret aérien: Le scanner de l’Aéroport de Douala en panne

admin
error: Content is protected !!