23 C
Yaoundé
16 mai 2021
Actualités Business Economie

Concours : les 10 projets retenus pour la finale de l’Africa digital manager award

Après une pré-sélection des dossiers parmi les nombreuses candidatures reçues, le jury va maintenant déterminer un gagnant pour chacune des trois zones géographiques concernées : Afrique Centrale, Afrique du Nord et Afrique de l’Ouest.


Inetum (ex-Gfi), en partenariat avec l’École Centrale de Casablanca, organise l’Africa Digital Manager Award (ADMA) pour récompenser les entreprises et les managers qui conduisent des projets de digitalisation en Afrique. Après une phase de candidatures qui a enregistré le dépôt de 52 dossiers en provenance d’une dizaine de pays d’Afrique, 10 projets digitaux sont retenus pour la finale. La remise des prix Africa Digital Manager Award est programmée pour le mois de mai à l’École Centrale de Casablanca. Les projets sélectionnés par le Jury bénéficieront d’un double accompagnement : un support en conseil assuré par les consultants experts d’Inetum pour l’organisation gagnante ; une formation certifiante Six Sigma Green Belt assurée par l’École Centrale de Casablanca pour le manager qui a porté le projet.

Afrique Centrale

Pour la région de l’Afrique Centrale, Orange Cameroun intègre la liste des nominations avec deux projets candidats. Le premier, intitulé My Way+, est une interface digitale implémentée dans l’application My Orange permettant aux abonnés de personnaliser les forfaits auxquels , ils souhaitent souscrire. Le second projet d’Orange s’inscrit quant à lui dans la politique de l’ouverture qu’opère l’organisation auprès de ses différents publics. Dénommée Virtu’O, cette plateforme permet entre autres de réaliser des visites virtuelles dans les directions et agences d’Orange au Cameroun. CotizApp Congo est le troisième projet de digitalisation sélectionné pour la région Afrique Centrale. Piloté par la Caisse nationale de sécurité sociale des Agents Publics de l’Etat, CotizApp Congo permet aux agents de carrière des services publics d’accéder aux relevés de leurs cotisations, de simuler le montant de leur pension future et de gérer leurs réclamations auprès de la Cnssap.

Afrique de l’Ouest

Trois projets issus de l’Afrique de l’Ouest candidatent pour le prix ADMA avec, comme point commun, une forte dimension sociale et sociétale utilisant le digital pour améliorer la qualité des services fournis aux populations.  Au Mali, l’entreprise Denko Kunafoni se présente avec un projet e-santé ayant pour objectif de lutter contre la mortalité maternelle et infantile grâce à une plateforme développée dans les langues locales, permettant la sensibilisation et le suivi à distance des femmes enceintes. Le deuxième projet nommé dans cette région est développé au Bénin où l’entreprise Gomedical se donne comme principale mission la généralisation de l’accès aux soins de santé et la simplification de l’expérience patient.  Le troisième projet candidat au titre pour la région Ouest concerne le chantier de modernisation et d’harmonisation des systèmes d’information de la caisse de sécurité sociale du Sénégal (CSS) et de l’Institut de Prévoyance Retraite du Sénégal (IPRES) à travers l’informatisation de toutes les directions techniques, opérationnelles et support.

Afrique du Nord

En Afrique du Nord, quatre projets digitaux sont nominés autour d’un prisme commun incarnant une dynamique de digitalisation qui englobe les différentes fonctions clés de l’entreprise, allant des processus métier à l’offre de service et la relation client.   Le premier projet est présenté par le groupe marocain Maghreb Accessoires / Autoplus dans lequel la digitalisation est considérée comme un vecteur clé de croissance pour moderniser l’organisation et développer les processus de distribution.  Amendis, filiale du groupe Veolia au Maroc, se présente au concours avec un projet sur la relation client. Il correspond au lancement d’une plateforme multicaule permettant aux clients marocains d’effectuer toutes les demandes commerciales en ligne, que ce soit pour le suivi en temps réel des contrats, de l’actualité du groupe ainsi que des sujets relatifs à la préservation de la ressource.

Le troisième projet est présenté par Macirvie, filiale algérienne de la Compagnie Internationale d’Assurance et de Réassurance (CIAR). Il concerne une digitalisation globale qui inclut la refonte de l’architecture informatique du groupe et l’implémentation d’un nouvel ERP en interne. Le quatrième projet est proposé par WafaCash, leader marocain du transfert d’argent, qui présente un programme relatif au développement d’une offre Mobile Money au Maroc et en Afrique subsaharienne. Il s’agit du compte de paiement JIBI qui offre un panel de services pour le mobile, 100% digital, sécurisé et interopérable avec l’ensemble des autres comptes de paiement du marché.


Esther Fossi

 

Articles similaires

Audiovisuel : Chaine de mécontentements suite à l’augmentation des tarifs à Canal +

Hervé Fopa

Transport aérien : Le nombre de passagers internationaux de Turkish Airlines en hausse

Hervé Fopa

Performances : la production pétrolière du Cameroun en baisse de 10% en 2018

Hervé Fopa
error: Content is protected !!