25 C
Yaoundé
26 juillet 2021
Actualités Compétences Conjoncture High Tech

Energie : Sept nouveaux transformateurs électriques à installer à Ebolowa

A terme, ces infrastructures dont l’enveloppe globale du projet est de 500 millions FCFA, devraient permettre de résorber les problèmes de baisse de tension électrique dans la ville.


Depuis le 31 mars 2021, le concessionnaire du service de distribution de l’énergie électrique au Cameroun, Eneo, s’active au remplacement de sept transformateurs électriques de 15 kilovolts par des transformateurs de 30 kilovolts dans la ville d’Ebolowa, région du Sud Cameroun. Les travaux sont prévus pour une durée de quatre semaines. A terme, ces nouvelles infrastructures devraient permettre de résorber les problèmes de baisse de tension électrique dans la ville.

C’est une mesure engagée dans le cadre du programme d’investissement d’un montant de 500 millions FCFA. Les travaux débutés le 31 mars dernier vont, entre autres permettre le renouvellement des équipements et le remplacement des poteaux en bois défectueux par des poteaux en béton. Il s’agit pour le gouvernement de donner de la flexibilité dans l’exploitation du réseau électrique, avec l’uniformisation et l’harmonisation de la tension dans la capitale de la région du Sud.

Les travaux d’Eneo permettront un meilleur affinement des localités à isoler en cas d’incident, ce qui va impliquer une réduction potentielle du nombre de clients impactés. La ville d’Ebolowa n’est pas la seule agglomération du pays à vivre ces moments d’interruptions permanentes d’énergie électrique depuis plusieurs mois.

Dans une communication officielle publiée le 1er avril 2021, René Emmanuel Sadi, ministre de la Communication (Mincom), reconnait la complexité du problème à travers le pays. Il a tour à tour expliqué cette situation à travers les problèmes que connait le segment de transport de l’énergie électrique. Le porte-parole du gouvernement a évoqué les pertes techniques, la vétusté du réseau de transport, le vandalisme sur les pylônes, la surcharge et l’insuffisance des postes sources, outre la carence dans la maintenance des infrastructures.


Jean Daniel Obama

 

Articles similaires

Financement: Plus de 2 milliards FCFA pour la Facilité de coopération technique UE-Cameroun III

Hervé Fopa

Consommation : L’eau Sano retirée du marché gabonais

Hervé Fopa

Opportunités : L’IIA lance un concours d’entrée aux centres professionnels de formation à l’assurance

Hervé Fopa
error: Content is protected !!