25 C
Yaoundé
26 juillet 2021
Business

Energies propres : la CEA lance « Team Energy » pour lutter contre la pauvreté énergétique en Afrique

C’est l’une des retombées du 4e Forum des entreprises africaines de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA).

C’est un instrument de ralliement pour le secteur privé africain. Le 8 février 2021, l’initiative « Team Energy » a été mise sur pied en vue de créer un groupement informel d’investisseurs africains dans les énergies propres, de développeurs de projets et d’institutions dédiées à la lutte contre la pauvreté énergétique. Une résolution prise au cours du 4e Forum des entreprises africaines de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA).

L’entrée en scène de la  Zlecaf devrait être un catalyseur de l’expansion de l’industrie énergétique africaine. Notamment, pour soutenir l’industrialisation et le commerce et aider à développer les chaînes de valeur locales et régionales.  Pour les intervenants, il est nécessaire d’intervenir sur l’investissement pour assurer un environnement favorable et renforcer la compétitivité au sein  des industries manufacturières.

« Team Energy » vise à servir de catalyseur pour les investissements du secteur privé dans les énergies propres, dans le cadre de l’initiative ODD 7 de la CEA. « Team Energy deviendra l’un de ces projets de transformation pour le secteur énergétique africain, c’est une excellente opportunité pour nous de travailler pour un environnement favorable aux entreprises, un gouvernement limité et des politiques axées sur le marché qui sont au service des entrepreneurs et des investisseurs », a déclaré NJ Ayuk, président de la Chambre africaine de l’énergie. Avant de continuer «  nous devons nous mettre au travail et veiller à ce que les entrepreneurs africains investissent dans le type d’innovation et de technologie qui réduisent l’intensité des émissions carbone et positionnent notre industrie et notre continent au centre de la solution mondiale nécessaire pour relever le défi climatique mondial et la pauvreté énergétique ».

Le forum a fait écho aux sentiments forts de la communauté d’affaires africaine pour se rallier autour des questions clés de la dé carbonisation et de l’énergie propre afin de lutter contre la pauvreté énergétique en Afrique. Entre autres,  la nécessité de développer des mécanismes de financement en monnaie locale, de renforcer les capacités du secteur privé africain et de tirer parti des opportunités de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) pour soutenir une véritable coopération énergétique transfrontalière.

Julie Bilo’o Lindjeck

Articles similaires

Marché financier : Le Gabon présente sa stratégie annuelle des valeurs du trésor de 883,5 milliards FCFA à Douala

Hervé Fopa

Made In Cameroun : Avita Heart Foods propose du koki moulu aux consommateurs

Hervé Fopa

La Fondation Tikki Hywood accompagne le Cameroun dans la protection des pangolins

Hervé Fopa
error: Content is protected !!