Accueil Finances Evènement : La 5ème édition du Forum des marchés FANAF 2019 s’est...

Evènement : La 5ème édition du Forum des marchés FANAF 2019 s’est ouverte aujourd’hui à Douala

27
0
Partager

Après le Benin, c’est autour du Cameroun d’accueillir les sociétés d’assurances de l’Afrique. Les travaux de la 5ème édition du Forum de 2019 vont être exclusivement consacrés à l’analyse rétrospective de l’efficacité de la politique de contrôle et de développement des marchés d’assurance prônée par le Traité CIMA depuis près de 25 ans. D’où le choix du thème central «Relecture du traité CIMA, quelles orientations pour nos marchés après 25 ans de mise en œuvre?».

Ces deux journées de réflexion ont pour principaux objectifs de déboucher sur des propositions concrètes de révision et d’amélioration du traité afin de mieux l’articuler face aux défis de développement présents et futurs du secteur des assurances. Leurs conclusions seront versées aux travaux de relecture du Traité recommandés par le Comité des experts et le Conseil des ministres des assurances, sur proposition de la FANAF.

A cet effet, les résultats attendus par la profession, à travers ces assises, sont  entre autres de parvenir à la mise à jour du traité en vue de l’adapter à la configuration présente et future des marchés d’assurance de la zone CIMA et en phase avec les bonnes pratiques et standards internationaux. De promouvoir un système de réglementation et de contrôle solide et proportionné, pour maintenir un secteur des assurances équitable, sûr et stable au bénéfice et pour la protection des intérêts des titulaires de polices, des bénéficiaires de polices d’assurance et des réclamants sinistrés ainsi que pour contribuer à la stabilité du système financier.

Aussi, de donner à la CIMA les moyens financiers, matériels et humains nécessaires pour remplir sa mission avec plus d’efficience à travers des propositions de réorganisation en profondeur de ses organes et relais, de façon à les rendre plus indépendants et performants. De définir de nouvelles visions et orientations pour le contrôle afin de le rendre plus équitable (protecteur des intérêts des assurés mais respectueux également des droits de l’assureur contrôlé) et plus porteur de développement pour les marchés et de stabilité pour les acteurs, etc.

Pour arriver aux résultats exposés ci-dessus, les travaux du forum seront essentiellement organisés sous forme de panels interactifs entre les différentes composantes de la profession  avec l’appui d’autres acteurs de secteurs connexes. Quatre panels de discussion sont prévus autour de questions telles que : Le traité CIMA, quel bilan après 25 ans de mise en œuvre ?, le traité CIMA à l’épreuve des mutations de l’écosystème juridique, économique. Efficience, indépendance et autonomie de l’organe de supervision et de ses relais et  la mise en place d’une législation porteuse de développement pour les marchés et de stabilité pour les acteurs.

Josiane J. Ondomboe

Partager