25 C
Yaoundé
26 juillet 2021
Actualités Finances

Marché financier : Alios Finance Gabon paie 908 millions FCFA sur son emprunt de 2014

Les souscripteurs passeront à la caisse à partir du 13 août 2021.


Les souscripteurs de la valeur « Alios finances Gabon 6,25% Net 2014-2021 » recevront à partir du 13 août  2021, un coupon de 1607, 14 FCFA par obligation, soit 1428,5 FCFA au titre de l’amortissement et 178,57 FCFA pour les intérêts.

L’émetteur de cet emprunt, Alios Finance Gabon, indique dans un communiqué du vice-gouverneur de la Beac Dieudonné Evou Mekou, avoir mis à la disposition du Dépositaire central unique (DCU) des valeurs mobilières de la Cemac, de la bourse unifiée de l’Afrique centrale, une enveloppe totale de plus de 908 millions de FCFA. Celle-ci représente l’amortissement du principal de son emprunt obligataire de 2011 et la mise en paiement de ses intérêts pour un montant de plus 113 millions FCFA soit une annuité d’un milliard vingt-deux millions soixante-cinq mille neuf cent vingt-neuf FCFA.

Spécialisée dans le crédit-bail, Alios Finance Gabon avait lancé, en juin 2014, un emprunt obligataire d’un montant de 10 milliards de FCFA énuméré aux taux de 6, 25% brut l’an sur le marché financier de la sous-région d’Afrique Centrale. Cinq mois après le lancement de cette opération, la présentation des résultats techniques de l’emprunt obligataire «Alios Finance Gabon 6,25 % brut 2014-2021», s’est faite le 25 novembre de la même année à la Bourse des valeurs immobilières d’Afrique centrale (BVMAC) à Libreville il a été  ainsi indiqué que le montant souscrit au sein des cinq pays de la sous-région s’élève à près de 6,359 milliards FCFA.

L’objectif visé dans cette opération est de soutenir la demande de plus en plus forte de la clientèle de cette pionnière de crédit au Gabon, notamment en matière d’accès à l’immobilier et aux équipements de grande consommation, avait indiqué que le Directeur Général d’Alios Finance Gabon tout en expliquant que la société ambitionne renforcer sa position sur le marché national et sous-région. D’où la diversification de ses ressources matérialisé par le lancement de cet emprunt obligataire.


Josiane J. Ondomboe

Articles similaires

Réaction : Luc Magloire Mbarga Atangana, ministre du Commerce

Hervé Fopa

Financement : La BAD et la Berd s’associent pour développer le secteur privé

Hervé Fopa

Agriculture : 900 pesticides homologués par le Minader

Hervé Fopa
error: Content is protected !!