Accueil Business Stratégie : Achille Bassilekin III inaugure un espace de Coworking pour les...

Stratégie : Achille Bassilekin III inaugure un espace de Coworking pour les PME

87
0
Partager

Cet incubateur d’entreprises a été présenté au public  le 26 juillet 2019 au centre international de l’artisanat de Yaoundé.

Accompagner les acteurs économiques tant locaux qu’étrangers dans leur phase d’installation, de maturation et de croissance de leur startup voire entreprise. C’est l’une des missions que s’est fixée Fabienne Olympio en mettant sur pied Easyoffice. Un centre de facilitation des affaires et d’incubation des PME-co-working center qui propose des espaces de travail partagés et ultramodernes.

Ainsi, elle apporte des réponses à la problématique de certaines entreprises, entrepreneurs et startups. Notamment celle de l’emplacement. « Nous avons pris les devants en apportant des solutions aux éventuels soucis de logistiques et de matériels : mobiliers, ordinateurs vidéoconférence, internet entre autres. Nous nous occupons aussi de vos préoccupations en termes de factures d’électricité, d’eau de secrétariat, de nettoyages pour ne citer que ceux-ci » explique Fabienne Olympio, promotrice d’Easyoffice.

C’est environ 14 bureaux, 02 salles de réunions et 01 salle de conférence modulable dont ils portent les noms de certains départements, arrondissements et fleuves. Notamment Lekié, Sanaga, Room Conference Mount Fako, Benoue. Tous personnalisés en fonction des préférences du client. Après la visite des locaux, certains invités sont conquis, c’est le cas de l’entrepreneur Dieudonné Eyene Ondoa. « C’est une idée très révolutionnaire dans notre pays où nous sommes à la quête de l’innovation et la recherche de l’emploi. Pour l’accueil des investisseurs, il faut une structure de ce genre. C’est un cadre bien approprié dans le domaine du business et des échanges avec les partenaires étrangers ou bien locaux ».

Par ailleurs, pour cette structure qui mise sur la compétitive des entreprises locales, à travers ses bureaux personnalisés et équipés c’est un partenariat qui vient ainsi rehausser l’image des incubateurs de PME.  Selon le ministre des petites et moyennes entreprises de l’économie sociale et de l’artisanat, près de 10 universités, structures d’encadrement des PME, grandes écoles ont bénéficié à ce jour des subventions à hauteur de 150 millions de FCFA chacune. Soit un total 1 milliard 500 millions  FCFA. L’Etat prévoit octroyer une enveloppe de 300 millions aux structures publiques d’incubation en 2020.

Dalhia Mbeutcha, Stg